/news/coronavirus
Navigation

Des snowbirds doublement vaccinés refoulés à la frontière américaine

Coup d'oeil sur cet article

Jocelyne Cazin a eu une bien mauvaise surprise cette semaine, lorsqu’elle a voulu se rendre dans son condo de Floride.

À son grand étonnement, l’auteure québécoise a appris à l’aéroport qu’elle ne pouvait se rendre aux États-Unis mardi, le jour où son vol était prévu. C’est que cinq jours plus tôt, soit le 28 octobre, elle était revenue de France; or les autorités américaines réclament un délai de 14 jours avant d’entrer aux États-Unis pour les voyageurs canadiens qui reviennent d’un autre pays.

«C’est devenu extrêmement compliqué de voyager. Ça n’a aucun sens, parce que les informations changent d’un jour à l’autre», a clamé Jocelyne Cazin, en entrevue à l’émission de Denis Lévesque.

Cette dernière a appris la mauvaise nouvelle au comptoir de préembarquement d’Air Canada. Elle affirme avoir été stupéfaite d’entendre l’employée de la compagnie aérienne lui annoncer que ses plans de voyage devaient être repoussés.

«Je lui ai fait lire le règlement trois fois tellement je ne voulais pas croire ce qu’elle me disait», raconte Jocelyne Cazin.

D’autres cas

L’auteure affirme ne pas être la seule à avoir vécu la même situation. Récemment, des amis à elle ont été bloqués aux douanes américaines à l’aéroport Montréal-Trudeau.

«Ils ont été pris en charge comme si c’était des bandits», mentionne Jocelyne Cazin.

«On les a entrés dans une petite salle. Il y avait 11 autres personnes dans cette petite salle qui vivaient exactement la même situation», ajoute-t-elle.

Ses amis ont dû payer un supplément de 1029$ afin de transférer leurs billets d’avion pour une autre date.

Pour Jocelyne Cazin, ce type d’incident est tout simplement un non-sens en raison des nombreuses restrictions sanitaires, que ses amis et elle assurent avoir respectées à la lettre.

«Pourquoi on ne laisse pas passer les gens? Ça sert à quoi d’abord d’avoir un double vaccin et de passer le test COVID? Ça ne sert à rien», déplore-t-elle.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.