/news/consumer
Navigation

L’augmentation du coût de la vie inquiète

Coup d'oeil sur cet article

L'épicerie, l'essence, les logements, tout coûte plus cher. Les ménages doivent revoir leur budget fréquemment et l'augmentation du coût de la vie inquiète les services budgétaires. 

Les services budgétaires de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean lancent un cri d'alarme. Le coût de la vie continue d'augmenter et le point de rupture est imminent.

«On approche le point de rupture, on appréhende les taux d'intérêt et on appréhende des gens qui vont perdre leur propriété, ça peut aller jusque-là», a expliqué le directeur du Service budgétaire Lac-Saint-Jean-Est, Samuel Boily.

En un an, les prix ont explosé. Pour une jeune famille, on estime que le coût de l'épicerie a augmenté de 700 dollars dans la dernière année, l'essence de 800 dollars; et il faut payer 1200 dollars de plus par année pour se loger.

«On a beaucoup plus de demandes et les cas se complexifient parce que les gens essaient de trouver la baguette magique. Les gens vont souvent compenser avec le crédit, mais le crédit, il y a une limite», a confirmé le directeur.

Et la rareté des logements a aussi un impact sur l'augmentation du coût de la vie. Les pancartes de location se font rares dans les rues du Saguenay. Bonne chance pour trouver un logement abordable.

«Pour le logement, on parlait de 580$ aux alentours de 2018, maintenant on a plus aux alentours de 700$ pour le Saguenay. Malheureusement, la réalité du Saguenay s'approche de plus en plus d'Alma. Alma était un endroit où les logements étaient plus abordables, c'est de moins en moins vrai», a mentionné M. Boily.

Et dans les épiceries, la difficulté, parfois, de s'approvisionner cause des maux de tête aux clients.

«Le coût des denrées augmente de façon drastique. C'est fréquent que les gens arrivent à l'épicerie et l'article n'est pas disponible. Donc, ils payent plus cher ou ils changent leur menu, mais ça demeure un défi de plus», a expliqué la directrice du Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi, Julie Bilodeau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.