/news/coronavirus
Navigation

Vaccination obligatoire: «Je suis très déçue du recul», dit une intensiviste

Coup d'oeil sur cet article

Une intensiviste de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur se dit «très déçue du recul» du gouvernement Legault sur la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé, bien qu’elle le comprenne.

• À lire aussi: Recul sur la vaccination obligatoire du personnel de la santé: Québec cède devant les non-vaccinés

«Je suis très découragée de savoir qu’il y a encore un noyau dur qui résiste à tout ça», déplore Amélie Boisclair, qui travaille en zone COVID depuis le début de la pandémie, en entrevue à LCN.

Pour la médecin, «tous les gens qui s’occupent de patients vulnérables devraient être vaccinés». 

Elle admet toutefois que la décision n’a pas dû être facile à prendre. 

«C’est sûr que de dire qu’il y a des risques de bris de service donc l’ensemble de la population risque de payer, ce n’est pas une situation idéale non plus. Donc c’est sûr que c’était des choix difficiles», dit-elle.

Mme Boisclair rapporte qu’il y a beaucoup d’incompréhension dans son équipe autour des travailleurs de la santé qui refusent toujours la vaccination. 

«Il faut se rappeler qu’on a travaillé pendant des mois avec la peur au ventre de l’attraper, de contaminer nos proches, de le ramener à la maison. Ce sentiment-là est difficile à expliquer et on avait aussi beaucoup d’impuissance à regarder nos patients qui étaient malades», raconte-t-elle. 

Maintenant qu’un vaccin existe pour empêcher les formes sévères de la COVID-19, l’intensiviste ne comprend pas la résistance qui persiste. 

«D’un point de vue scientifique, d’un point de vue professionnel aussi, on n’arrive pas à comprendre ce noyau dur là», lance la médecin. 

Pour Amélie Boisclair et son équipe d’intensivistes, l’idée que les travailleurs de la santé puissent propager la COVID-19 auprès de patients est inconcevable.  

«C’est un non-sens de se dire qu’on pourrait être un facteur de propagation pour nos patients», déclare-t-elle.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.