/news/politics
Navigation

Les conservateurs à la défense des anti-vax

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe de députés et de sénateurs conservateurs a organisé un «caucus des libertés civiles» pour défendre les Canadiens qui perdent leur emploi après avoir refusé de se faire vacciner contre la COVID-19.

• À lire aussi: Le Québec annonce 588 nouveaux cas de COVID-19

• À lire aussi: L'Allemagne est touchée par une «pandémie des non-vaccinés»

• À lire aussi: Prévention de la COVID-19: AstraZeneca dépose une demande d’homologation d’un médicament à Santé Canada

La députée conservatrice et ancienne candidate à la direction du parti, Marilyn Gladu, a fait savoir, jeudi, qu'entre 15 et 30 de ses collègues conservateurs, y compris les sénateurs, pourraient se réunir et tenir ce mini caucus, a rapporté le Hill Times.

Mme Gladu a par ailleurs souligné que cette décision n'était pas une remise en question du leadership du chef conservateur, Erin O'Toole, mais plutôt une manière de lutter pour les électeurs qui sont devenus chômeurs après avoir refusé de se plier aux règles.

La dame a également soutenu que certains députés et sénateurs conservateurs s’étaient rencontrés virtuellement pour discuter de leur stratégie et pour encourager les employeurs à trouver un «accommodement raisonnable».

Dimanche dernier, l'ancien premier ministre canadien Brian Mulroney a déclaré à CTV News que M. O'Toole se devait de montrer la porte aux députés non vaccinés.

Tout au long de la campagne électorale, M. O'Toole a encouragé les Canadiens à se faire vacciner, mais n'a pas imposé la vaccination obligatoire à son équipe, contrairement aux autres partis.

  • Écoutez la rencontre entre Philippe-Vincent Foisy, Antoine Robitaille et Benoit Dutrizac sur QUB radio :

À voir aussi... 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.