/lifestyle/family
Navigation

Jeux de société: place à l’exploration

Coup d'oeil sur cet article

On se retrouve dans trois univers où l’exploration est au centre du jeu. Que ce soit un donjon, un monde miné par des esprits retors ou encore un royaume vaste et intrigant, vous allez vous amuser ferme.

Mini Rogue

Photo courtoisie
  • 1 à 2 joueurs
  • 14 ans +
  • 20 minutes
  • 32,99 $

Voici un jeu rapide où l’on explore les bas-fonds d’un donjon, ce qu’on appelle communément un dungeon crawler

Le jeu a été créé pour être joué en solo, mais peut aussi se jouer en équipe.

Votre objectif est d’accumuler des trésors et de l’expérience en poursuivant votre exploration de tous les sous-sols du donjon.

Vous aurez devant vous une fiche de joueur sur laquelle vous allez suivre vos attributs en ce qui concerne l’habileté, l’armure, les provisions et autres marqueurs importants.

Le donjon est représenté par une carte sur laquelle on retrouve quatre étages. Aux deux premiers étages, vous allez devoir traverser deux pièces et trois aux planchers trois et quatre.

Photo courtoisie

Les salles sont représentées par un carré de trois cartes par trois cartes où le joueur peut se déplacer de gauche à droite et de haut en bas. Il ne peut donc jamais « revenir sur ses pas » en montant ou en allant vers la gauche.

Vous allez devoir affronter une série d’épreuves pour atteindre la 9e carte, celle en bas à droite, qui est la sortie. 

Pour gagner ses épreuves, vous disposerez de dés, dont celui du donjon qui n’est pas là pour vous aider.

Évidemment, le défi devient de plus en plus ardu à mesure que l’on descend dans le donjon, surtout que l’on croise sur notre chemin des méchants un peu plus méchants que les autres.

Il faut surtout bien gérer ses ressources et avoir un peu de chance comme c’est un jeu où il y a des dés. Il s’agit d’une petite boîte bien remplie qui renferme un joli défi.

Near and Far – les royaumes du lointain

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 13 ans +
  • 90 minutes
  • 89,99 $

Ryan Laukat est un créateur de jeux bien connu et il propose ici l’une de ses pièces maîtresses, très bien traduite par Lucky Duck Games, qui nous offre une grosse boîte lourde et bien remplie.

Si on avait à décrire ce jeu, on pourrait dire que c’est ce que donnerait un Livre dont vous êtes le héros en version jeu.

On se retrouve donc dans un monde imaginaire à l’esthétique invitant et agréable.

Pour l’explorer, vous avez un atlas qui contient 11 régions à explorer, ce qui vous permet d’en faire une longue quête si vous le souhaitez. 

Il est aussi possible de jouer en mode « arcade » pour des parties indépendantes et plus rapides.

Photo courtoisie

Le jeu vous propose également un mode personnage où vous allez créer votre propre personnage qui va évoluer au fil des parties.

Les joueurs vont pouvoir se déplacer sur la carte, mais aussi visiter la ville où ils vont aller récupérer des ressources ou des aventuriers afin d’être prêts pour leur prochaine exploration.

Dès qu’un joueur passe par une case de la carte où il doit affronter un événement, on se réfère au Livre des histoires, une brique de 140 pages. C’est dans ce livre qu’on retrouve tous les éléments narratifs auxquels les joueurs auront à faire face et qui leur imposeront des décisions.

On se laisse porter par le jeu qui demeure assez simple à jouer si on ne se laisse pas rebuter par un livret de règles de 40 pages qui peut faire peur.

Destinies

Photo courtoisie
  • 1 à 3 joueurs
  • 14 ans +
  • 120-150 minutes
  • 74,99 $

Voici une très belle surprise pour un chroniqueur qui n’est pas porté sur les jeux de rôle.

Celui-ci est une belle réussite parce qu’il est très innovant. En effet, l’action de Destinies est contrôlée au moyen d’une application qui prend presque tout en charge de sorte qu’on n’a pas à se casser la tête à retenir une tonne de règles.

On se retrouve donc dans un monde médiéval et fantastique peuplé de vilaines créatures qu’il faudra combattre afin de réaliser sa destinée. Le joueur y parvenant le premier gagne la partie.

Il s’agit en fin de compte d’un jeu de plateau scénarisé auquel on a greffé des éléments de jeu de rôle.

Chaque joueur possède son petit plateau où il pose sa carte personnage au dos de laquelle se trouvent deux destinées possibles, soit ce qu’il doit accomplir pour déclencher son dénouement qui le mènera à la victoire. On y recense également ses attributs qui serviront lors des divers tests dont l’issue sera déterminée par un jet de dés.

Le plateau de jeu est représenté par des tuiles de carton que l’on pose face tournée jusqu’à ce qu’on les explore, y révélant de nouveaux lieux et personnages.

Photo courtoisie

On le mentionnait, l’application gère à peu près tout. C’est donc au moyen de celle-ci que vous allez effectuer vos actions et prendre vos décisions, ce qui façonnera le plateau de jeu au fil de la partie.

Les décisions que vous prendrez vont affecter le déroulement du jeu pour vous et les autres joueurs.

Le jeu de base comporte cinq scénarios. Le premier sert de partie d’initiation et les quatre autres font partie d’une quête. Comme les parties peuvent parfois être longues, il est possible de mettre le jeu sur pause dans l’application et de reprendre là où on était rendu.

Le contenu est riche, de belle qualité, et la boîte est remplie de petites figurines qui sont toutefois un brin difficile à discerner les unes des autres en raison de leur petite taille.

Une nouvelle extension avec une nouvelle quête de trois scénarios paraîtra dans les prochaines semaines.