/sports/football/alouettes
Navigation

Stanback ne peut pas tout faire

Les Alouettes perdent 31 à 21 à Winnipeg

FOOTBALL-CFL/
Photo USA TODAY Sports Reggie White Jr a été un des brillants joueurs des Alouettes dans la défaite, samedi soir.

Coup d'oeil sur cet article

WINNIPEG | Les Alouettes ont livré une belle bataille, mais ce ne fut pas suffisant pour venir à bout des Blue Bombers de Winnipeg, samedi soir, au Investors Group Field.

Grâce à deux touchés en l’espace de six minutes, la meilleure équipe de la LCF (11-1) l’a emporté 31 à 21 contre les Montréalais (6-6). 

Pour les Alouettes, il s’agit d’une deuxième défaite de suite. Maintenant, leurs chances de remporter le titre de la section Est sont presque nulles. Ils peuvent toujours espérer avoir l’avantage du terrain pour la demi-finale de l’Est, mais ce ne sera pas facile. 

Revenons au match. Les hommes de Khari Jones ont démontré du caractère et n’ont pas baissé les bras. Toutefois, ils ont cassé en deuxième demie. Après avoir pris les devants 21 à 14, ils ont vu les Bombers se mettre en marche. Ils ont été incapables de les arrêter. 

Encore une fois, l’attaque a été l’affaire de William Stanback. Le porteur de ballon a atteint le cap des 1000 verges au sol à la fin du deuxième quart. Il a couru pour plus de 100 verges dans un match pour la sixième fois de la saison. 

À son premier départ avec les Alouettes, Trevor Harris a connu une performance en dents de scie avec deux touchés et autant d’interceptions. Il a complété 14 passes pour des gains de 177 verges. Il faut dire qu’il s’est fait brasser derrière sa ligne de mêlée. 

Le quart-arrière Trevor Harris ne l’a pas eu facile, samedi soir à Winnipeg.
Photo courtoisie, Blue Bombers
Le quart-arrière Trevor Harris ne l’a pas eu facile, samedi soir à Winnipeg.

Lorsqu’il avait le temps de faire ses lectures, il a réussi quelques belles passes. Par contre, il est clair que la chimie entre lui et ses receveurs n’est pas encore à point. 

Première demie serrée

On a assisté à une première demie âprement disputée. Du football de séries avant le temps. 

Les Alouettes ont connu un mauvais départ avec un revirement sur les unités spéciales dès les premières minutes de la rencontre. Les Blue Bombers n’en demandaient pas tant. Ils ont inscrit le premier majeur de la rencontre sur une passe de Zach Collaros à Nic Demski. 

Les Montréalais ont répliqué aussi grâce à un revirement. Nick Usher a forcé un échappé. Jamal Davis II a ramassé le ballon comme un fruit mûr pour le ramener dans la zone des buts. 

Reggie White jr a donné les devants aux Alouettes avant de voir le botteur Sergio Castillo égaler la marque avec un placement. 

Ce qu’on a remarqué...  

Encore la chaise musicale

Depuis la blessure de Mario Alford, les Alouettes ne représentent plus une menace sur les retours de bottés. Contrairement aux autres positions, ils n’ont pas autant de profondeur. Les entraîneurs des Alouettes doivent se croiser les doigts afin qu’Alford soit rétabli pour les éliminatoires. 

Gagnon tombe au combat

FOOTBALL-CFL/
Photo Martin Alarie

On se demandait si les partants de la ligne offensive allaient tenir le coup pendant 60 minutes. La réponse est non. Le garde Philippe Gagnon a été remplacé par Samuel Thomassin au troisième quart. Une grosse commande pour l’ancien du Rouge et Or. 

Enfin une passe à Wieneke

Jake Wieneke domine la LCF avec dix touchés. Toutefois, il était plus tranquille depuis quelques matchs. Il a capté sa deuxième passe en trois matchs en première demie. 

Une première pour White Jr 

Depuis la blessure subie par B.J. Cunningham, le receveur Reggie White Jr. fait de l’excellent travail. Il a inscrit son premier touché dans la LCF alors qu’il a capté une passe de Trevor Harris au deuxième quart. Il est en train de se faire une place de choix chez les Alouettes. 

Un cas rare

Les Blue Bombers ont deux porteurs de ballon canadiens au sein de leur formation partante à chaque match. Un cas unique dans la LCF. Brady Oliveira et Johnny Augustine se complètent très bien dans le champ arrière. 


Plus : Zach Collaros

Le quart des Bombers a pris les choses en mains en deuxième demie. Il a fini la rencontre avec deux touchés et 280 verges de gains.  

Moins : Trevor Harris

Il n’a pas connu un grand match à ses débuts comme partant. Le vétéran a du boulot à faire pour maîtriser le livre de jeux des Alouettes. 

Sacs par...  

  • Alouettes : 1 
  • Blue Bombers : 4  

Revirements par...  

  • Alouettes : 2 
  • Blue Bombers : 1  

Verges par la course  

  • Alouettes : 125 
  • Blue Bombers : 103   

Verges par la passe  

  • Alouettes : 177 
  • Blue Bombers : 280   

Total de premiers essais  

  • Alouettes : 14 
  • Blue Bombers : 24   

Temps de possession 

  • Alouettes : 29 : 40 
  • Blue Bombers : 30 : 20