/news/politics
Navigation

Projet Montréal à la tête de Villeray

Projet Montréal à la tête de Villeray
Dominick Gravel/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Projet Montréal a réussi a gardé l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, après l’expulsion de son ancienne mairesse de son caucus.

• À lire aussi: Tous les développements des élections municipales

• À lire aussi: Coderre s'incline à nouveau

• À lire aussi: Valérie Plante défait Denis Coderre et est réélue mairesse de Montréal

La candidate du parti de Valérie Plante, Laurence Lavigne Lalonde, a défait son rival Guillaume Lavoie, d’Ensemble Montréal, et la mairesse sortante, Giuliana Fumagalli, qui avait lancé son parti Quartiers Montréal.

Projet Montréal à la tête de Villeray
GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE QMI

«On a fait une campagne positive axée sur les idées. On a été super à l’écoute des gens», a lancé Mme Lavigne-Lalonde en apprenant sa victoire.

Au cours des quatre prochaines années, elle souhaite s'attaquer à l'iniquité dans l’arrondissement, alors que les quartiers de Saint-Michel et de Parc-Extension ne reçoivent pas leur juste part en termes d’investissements.

«On le sait que [Saint-Michel et Parc-Extension] sont les enfants pauvres des 20 dernières années dans l’arrondissement», a-t-elle affirmé.

La nouvelle mairesse promet aussi d’apaiser la circulation et d’accélérer la plantation d'arbres.

Au moment d’écrire ses lignes, Laurence Lavigne-Lalonde obtenait 52 % des voix, suivi de Guillaume Lavoie qui récoltait 33 % du vote.

Rappelons qu’en 2017, Mme Fumagalli l’avait remporté avec 54 % des voix sous la bannière de Projet Montréal, avant d’être expulsée du parti moins d’un an plus tard.

Mme Fumagalli n’a réussi à obtenir que 8 % du vote.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.