/news/politics
Navigation

Un ancien bloquiste de 34 ans élu à Repentigny

L'ancien député bloquiste Nicolas Dufour, 34 ans, du partir Avenir Repentigny, a été élu maire de Repentigny ce 7 novembre 2021. Ses partisans étaient réunis au Biaggi's.
Photo: Nora T. Lamontagne L'ancien député bloquiste Nicolas Dufour, 34 ans, du partir Avenir Repentigny, a été élu maire de Repentigny ce 7 novembre 2021. Ses partisans étaient réunis au Biaggi's.

Coup d'oeil sur cet article

REPENTIGNY | Un ancien député bloquiste a remporté la mairie de Repentigny, devançant par la même occasion le dauphin de la mairesse des 24 dernières années.  

• À lire aussi: France Bélisle devient la première mairesse de Gatineau

• À lire aussi: Suivez tous les développements des élections municipales

Nicolas Dufour, d’Avenir Repentigny, a été porté au pouvoir à la tête de la treizième plus grande ville du Québec avec 61 % des voix.   

«C’est la joie! Avenir Repentigny a frappé un coup de circuit», a affirmé l’élu de 34 ans devant des dizaines de ses partisans de tous âges réunis dans un restaurant.  

Sa formation est parvenue à faire élire tous ses candidats dans les 12 districts de la ville, infligeant un revers cuisant au parti de la mairesse sortante.  

M. Dufour a d’ailleurs fait campagne en se présentant comme le candidat du renouveau dans une ville qui n’a connu que l’administration de Chantal Deschamps depuis 1997. 

L'ancien député bloquiste Nicolas Dufour, 34 ans, du partir Avenir Repentigny, a été élu maire de Repentigny ce 7 novembre 2021. Ses partisans étaient réunis au Biaggi's.
Photo: Nora T. Lamontagne

Le conseiller municipal sortant Éric Chartré d’Ensemble Repentigny, qui souhaitait prendre la relève de sa cheffe, a récolté 29,5 % du vote.  

Quant au nouveau venu en politique Martin Nadon, du Parti démocratique Repentigny-Le Gardeur, il a recueilli 8 % des suffrages.  

Ce dernier a salué la victoire de son adversaire, prévenant du même souffle que les attentes des Repentignois seraient très élevées à son égard.  

Un autre trentenaire 

Devenu le plus jeune député à siéger à la Chambre des communes en 2008, à 21 ans, Nicolas Dufour fait désormais partie de la vague de trentenaires devenus maires lors de ce scrutin.  

«Il connaît autant la politique que l’administration, c’est ça, sa force», analyse son conseiller politique, Daniel Labrecque, en soulignant la maîtrise en administration de M. Dufour. 

Son père, Bob Dufour, qui a été directeur général du Parti québécois et du Bloc québécois, ne pouvait être plus fier de son fils en ce dimanche soir.  

«Je n’ai pas de conseil à lui donner. J’ai rarement vu quelqu’un faire autant campagne que lui», a confié le stratège aguerri de 75 ans.  

Aménagement et vivre-ensemble 

Dans cette élection disputée à trois, les questions de lutte au profilage racial, de densification du territoire et d’aménagement des berges ont retenu l’attention des électeurs.  

Ville-dortoir majoritairement blanche au tournant des années 2000, Repentigny s’est diversifiée et a attiré un nombre grandissant de banlieusards issus des minorités culturelles dans les dernières années. 

La réputation de la police de Repentigny a depuis été entachée par des accusations multiples de profilage racial, et par la mort, en août dernier, d’un homme noir qui souffrait de problèmes de santé mentale. 

«Notre priorité à partir de lundi matin est d’améliorer le vivre-ensemble à Repentigny pour recréer un sentiment de communauté», a insisté M. Dufour en entrevue avec le Journal.  

Il a promis une administration «transparente et ouverte», axée sur la participation citoyenne.  

Son parti s’est aussi engagé à mettre un frein à la construction de condos le long du Saint-Laurent et à créer un pôle nautique et une marina pour que les citoyens puissent profiter de leur proximité au fleuve.  

«Je rêve qu’on se mette à parler de [Repentigny], pour les bonnes raisons», a-t-il dit, visiblement enthousiaste à l’idée de commencer son mandat.  

À VOIR AUSSI   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.