/news/politics
Navigation

Coup de théâtre dans CDN-NDG: Lionel Perez défait par Gracia Kasoki Katahwa

Lionel Perez perd la course après avoir été déclaré élu

Lionel Perez
Photo Joël Lemay Lionel Perez

Coup d'oeil sur cet article

La défaite du candidat d’Ensemble Montréal à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, initialement déclaré vainqueur, est venue lundi ajouter l’insulte à l’injure pour Denis Coderre, qui se remettait de sa lourde défaite subie à la mairie de Montréal.

• À lire aussi: Valérie Plante défait Denis Coderre et est réélue mairesse de Montréal

• À lire aussi: Revers humiliant pour Coderre

Gracia Kasoki Katahwa, recrue de Projet Montréal, a effectué une remontée spectaculaire pour remporter cette chaude lutte lors de l’ouverture des dernières boîtes de scrutin, lundi matin, avec seulement 83 voix sur Lionel Perez, candidat d’Ensemble Montréal.

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Ce dernier a subi le même sort que Marie-Josée Savard à Québec, puisqu’il avait lui aussi été déclaré gagnant dimanche soir. 

Mme Katahwa succède à Sue Montgomery et devient la première mairesse noire de l’arrondissement le plus populeux de Montréal depuis sa création, en 2001.

« On a marqué l’histoire ! » s’est exclamée Mme Katahwa, en conférence de presse, lundi.

Reconnaissant que l’issue du scrutin a été serrée, Mme Kasoki Katahwa a affirmé qu’elle accueillerait le résultat advenant un recomptage.

Un choc pour Perez

M. Perez n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevue, lundi, et Ensemble Montréal n’a pas indiqué si un dépouillement judiciaire serait demandé.

La défaite de M. Perez constitue un revers supplémentaire pour son parti ainsi que pour son chef, Denis Coderre, qui a perdu son match revanche contre Valérie Plante. 

M. Perez a agi, ces quatre dernières années, comme chef intérimaire du parti et chef de l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Montréal. Il était également conseiller municipal dans l’arrondissement depuis 12 ans.

Gracia Kasoki Katahwa a tenu un point de presse, lundi.
Photos Agence QMI, Andrea Lubeck
Gracia Kasoki Katahwa a tenu un point de presse, lundi.

« Je pense qu’il [M. Perez] ne s’attendait pas à perdre, estime Danielle Pilette, spécialiste de la politique municipale et professeure à l’UQAM. C’est un choc certainement pour lui. »

« Ce qui lui a coûté des votes, c’est d’abord sa proximité avec M. Coderre, mais peut-être aussi ses accrocs aux mesures sanitaires pendant la pandémie », ajoute Mme Pilette.

M. Perez avait fait les manchettes notamment pour avoir été filmé dans un commerce sans masque et laissé son fils atteint de la COVID-19 sortir à l’extérieur.

Mme Pilette explique que les voix qui sont dépouillées en premier sont les votes par anticipation qui sont généralement favorables à Denis Coderre et son parti, ce qui explique l’avance qu’avait Lionel Perez pendant plusieurs heures.

Désaveu de Sue Montgomery

Le résultat du scrutin s’avère aussi un véritable désaveu pour la mairesse d’arron-dissement sortante Sue Montgomery, dont la saga judiciaire a amplement fait les manchettes. 

Durant la campagne, ses opposants ont affirmé que les citoyens en avaient ras le bol de la situation. Celle qui avait récolté 47,58 % des voix aux dernières élections n’en a compté que 9,7 % cette année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.