/news/politics
Navigation

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Après 14 années marquées par le règne de Régis Labeaume, c’est la fin d’une course serrée et le début d’une ère nouvelle à l’Hôtel de ville de Québec, avec l’arrivée de plusieurs nouveaux venus. Les candidats vedettes des différents partis ont-ils remporté leur pari ? Voici le résultat des courses et un aperçu des luttes les plus chaudement disputées, au terme d’une longue campagne électorale dont l’issue devenait de plus en plus difficile à prédire. 

• À lire aussi: Revirement majeur: Bruno Marchand élu maire de Québec

• À lire aussi: Revirement majeur à Québec: Marie-Josée Savard mairesse pendant deux heures

Benabdallah s’incline dans Cap-aux-Diamants  

L’un des visages de la tuerie de la mosquée, Boufeldja Benabdallah, n’a pas réussi à s’imposer dans sa première tentative en politique municipale. Le candidat d’Équipe Marie-Josée Savard a terminé en quatrième place dans Cap-aux-Diamants, loin derrière la candidate de Québec Forte et Fière, Mélissa Coulombe-Leduc, qui a pris la position de tête avec plus de 30 % des voix.  

  • Écoutez la cheffe d'antenne de TVA à Québec, Julie Couture avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

La revanche d’Eric Ralph Mercier  

L’ex-député libéral de Charlesbourg, Eric Ralph Mercier, a finalement réussi à prendre sa revanche contre l’ex-députée adéquiste Catherine Morissette, cette fois sur la scène municipale, dans le district des Monts.

À la fin du dépouillement, M. Mercier, qui a fait le saut avec Québec 21 à la mi-septembre, obtenait 450 votes d’avance sur sa plus proche rivale, Marie-Pier Dorion, d’Équipe Marie-Josée Savard. Mme Morissette (QFF) avait délogé M. Mercier de l’Assemblée nationale, en 2007. Elle a terminé la soirée en troisième place, avec 29 % des votes. 

Claude Villeneuve remporte son pari  

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo Didier Debusschère

Après avoir commenté et analysé la politique pendant près de sept ans, l’ex-chroniqueur du Journal Claude Villeneuve traverse officiellement du côté des élus. Le candidat d’Équipe Marie-Josée Savard a conservé une avance confortable sur ses adversaires tout au long de la soirée. Il succède à la conseillère sortante Geneviève Hamelin dans Maizerets-Lairet, qui ne sollicitait pas d’autre mandat.  

Paul-Christian Nolin mord la poussière  

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo Stevens LeBlanc

Les trois heures de porte-à-porte qu’a fait quotidiennement Paul-Christian Nolin n’auront pas été suffisantes pour son élection dans Saint-Roch–Saint-Sauveur. Malgré une lutte qui s’annonçait serrée en début de soirée, l’ancien attaché politique du maire Labeaume s’est incliné devant le député sortant et transfuge Pierre-Luc Lachance. Ce dernier avait quitté le parti de Régis Labeaume pour se joindre à Québec Forte et Fière. 

Renouveau dans Limoilou  

Les électeurs de Limoilou ont opté pour le renouveau dimanche soir. En poste depuis 2009, Suzanne Verreault (EMJS), qui sollicitait un quatrième mandat dans ce district, a dû se contenter de la seconde place. La politicienne municipale d’expérience, qui affichait pourtant une avance importante en début de soirée, ne cachait pas sa déception. « Les gens voulaient du changement. Je ne peux que l’accepter », a-t-elle concédé. Avec plus de 900 voix d’avance, Jackie Smith, la chef du parti Transition Québec, prendra le relais. 

Marie France Trudel défaite  

La candidate dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux Marie France Trudel, qui est passée d’Équipe Labeaume à Québec Forte et Fière, n’aura pas réussi à convaincre les citoyens de l’élire sous sa nouvelle bannière. Après avoir perdu de justesse contre Québec 21 il y a quatre ans, Mme Trudel a obtenu 32,51 % des voix, derrière la colistière du chef de Québec 21, Manouchka Blanchet, qui a récolté 38,41 % des suffrages.  

Lachance victorieux  

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo d'archives

Le déserteur d’Équipe Labeaume Pierre-Luc Lachance, qui se présentait sous la bannière Québec Forte et Fière, a remporté son pari dimanche avec un peu plus de 900 voix d’avance. Celui qui avait décidé de devenir candidat indépendant après avoir quitté Équipe Labeaume en avril dernier, a battu Paul-Christian Nolin, ancien attaché de presse du maire Régis Labeaume, qui représentait les couleurs du parti de sa dauphine, Marie-Josée Savard. 

Victoire convaincante pour Mélançon  

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo Dominique Lelièvre

C’est une victoire écrasante pour Stevens Mélançon, qui a réussi à conserver son poste de conseiller du district Chute-Montmorency-Seigneurial avec plus de 2000 voix d’avance sur ses adversaires.

À la fin du dépouillement des boîtes de scrutin, le candidat réélu de Québec 21 raflait 46 % des votes, comparativement à 26 % pour son plus proche rival d’ÉMJS, Benoit Jobin. « Les gens de Beauport, merci de votre appui ! Vraiment, je suis honoré », a-t-il lancé en ayant une pensée pour ses collègues défaits, comme Patrick Paquet.  

Patrick Paquet remercié par les électeurs de Neufchâtel–Lebourgneuf  

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo Dominique Lelièvre

Après un retour au conseil municipal effectué lors d’une élection partielle il y a trois ans, Patrick Paquet, de Québec 21, a été défait par une nouvelle venue en politique, Patricia Boudreault-Bruyère, qui fait équipe avec Marie-Josée Savard.

Les électeurs de Neufchâtel–Lebourgneuf, qui avaient préféré appuyer l’opposition plutôt qu’Équipe Labeaume, dans la foulée du départ de Jonatan Julien en 2018, ont décidé cette fois-ci d’accorder leur confiance à l’équipe de la continuité, celle de la dauphine du maire sortant.

C’est la deuxième fois que M. Paquet se fait remercier par les électeurs. Élu sous la bannière du Renouveau municipal, en 2005, il s’était joint à Équipe Labeaume, en 2009. Il avait claqué la porte du parti en 2012, avant d’être défait par M. Julien (ÉL) en 2013. En 2018 (QC21), le taux de participation enregistré était de seulement 23 %. 

Archy ne siégera pas au conseil  

L’animateur de radio, Donald « Archy » Beaudry, a frôlé la victoire dans Louis-XIV, où il se présentait sous la bannière d’Équipe Marie-Josée Savard. Le vote a été très serré dans ce district de Charlesbourg, alors que sa rivale, Marie-Pierre Boucher, de Québec Forte et Fière, l’a finalement remporté. Ne cachant pas sa déception, M. Beaudry s’est tout de même dit satisfait de sa campagne. « On dit merci la vie pour l’expérience des deux derniers mois et je suis persuadé que plein de belles opportunités arriveront prochainement », a-t-il commenté. 

Steeve Verret reste en poste  

Pilier du comité exécutif à la Ville de Québec, le candidat d’Équipe Marie-Josée Savard Steeve Verret l’a remporté de justesse dimanche avec 36,35 % des votes, devant Marc Roussin, de Québec 21, qui a pour sa part obtenu 34,54 % des voix. Celui qui représentera le district de Lac-Saint-Charles–Saint-Émile siège au comité exécutif depuis 2011 et il a été élu conseiller pour la première fois en 2005. 

3e tentative, 3e position pour Florent Tanlet  

Des surprises, une nouvelle ère et un conseil minoritaire à l’hôtel de ville de Québec
Photo Stevens LeBlanc

Florent Tanlet (QFF), qui en était à sa troisième expérience en tant que candidat à une élection, s’est retrouvé en troisième position avec environ 20 % des votes exprimés dans Limoilou, soit deux fois moins que Jackie Smith (Transition Québec), qui a remporté la victoire avec sa colistière, Madeleine Cloutier.

Il s’était aussi classé troisième avec le PLQ dans Taschereau, en 2018, loin derrière la solidaire Catherine Dorion. Depuis, il s’est joint à la CAQ.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.