/news/coronavirus
Navigation

Troisième dose pour les 70 ans et plus

Québec étudie toujours la question pour l’ensemble de la population, même si le fédéral l’a autorisée

Coup d'oeil sur cet article

Après les résidents des CHSLD et des RPA, Québec offrira une troisième dose aux personnes âgées de 70 ans et plus afin d’éviter une diminution de leur couverture vaccinale contre la COVID-19. 

• À lire aussi: Santé Canada autorise le vaccin Pfizer en dose de rappel

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, en a fait l’annonce, mardi, lors d’une conférence de presse à Québec. Cela fait suite à une recommandation de la Santé publique et du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ). 

« Cette recommandation se base sur le fait que la protection vaccinale tend à diminuer légèrement chez les personnes qui sont âgées de 80 ans et plus », a expliqué M. Dubé. Mais la mesure a été étendue aux 70 ans et plus « par prudence », dit-il. 

La campagne de rappel se fera par tranches d’âges, comme ce fut le cas par le passé. Il faudra avoir reçu son dernier vaccin il y a plus de six mois pour bénéficier de cette nouvelle dose. 

Dès le 16 novembre, les personnes âgées de 80 ans et plus pourront commencer à prendre rendez-vous sur le site Clic Santé.

Par la suite, les 75 ans et plus (18 novembre), puis les 70 ans et plus (23 novembre) pourront s’inscrire. 

Un rappel pour tous ?

Il est toutefois trop tôt pour savoir si une troisième dose sera nécessaire pour l’ensemble de la population québécoise, même si Santé Canada a donné son feu vert, mardi, pour que le vaccin de Pfizer soit utilisé comme dose de rappel pour les personnes de 18 ans et plus.

« Je ne peux pas me prononcer parce que ça va dépendre de notre épidémiologie [...] », a déclaré le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, aux côtés du ministre. 

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé mardi en conférence de presse à Québec, que la protection vaccinale tend à diminuer chez les personnes de 80 ans et plus, d’où une troisième dose. La mesure a été étendue aux 70 ans et plus.
Photo Stevens LeBlanc
Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé mardi en conférence de presse à Québec, que la protection vaccinale tend à diminuer chez les personnes de 80 ans et plus, d’où une troisième dose. La mesure a été étendue aux 70 ans et plus.

Le Dr Arruda estime que le fait d’avoir attendu huit semaines avant la deuxième dose, plutôt que 21 ou 28 jours comme recommandé initialement par les fabricants, permettra peut-être d’éviter d’avoir à administrer une nouvelle dose à l’ensemble de la population. 

« Si ce n’est pas nécessaire, on ne le fera pas, ça ne sert à rien de vacciner des gens qui sont déjà protégés », affirme-t-il. 

3e dose pour AstraZeneca

Par ailleurs, le CIQ recommande aux personnes immunisées avec AstraZeneca ou Covishield de recevoir également une troisième injection avec les vaccins de Pfizer ou Moderna. La mesure concerne environ 150 000 personnes.   

  • Écoutez la rencontre des analystes politiques Marc-André Leclerc et Elsie Lefebvre sur QUB radio   

En conférence de presse, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a fait valoir que les vaccins AstraZeneca et Covishield offrent une bonne protection, mais moins élevée que celle de leurs compétiteurs. 

« Ce n’est pas parce qu’il y a de l’inquiétude au niveau du AstraZeneca, c’est vraiment pour s’assurer qu’il y a une meilleure protection plus longue, particulièrement après six mois », dit-il.

Vaccination des enfants

Le ministre assure également que la vaccination des 5 à 11 ans ira de l’avant dès que Santé Canada l’aura approuvée. 

« Les annonces d’aujourd’hui, où on passe une troisième dose, ne viendront [pas] retarder du tout la vaccination chez les jeunes, a-t-il déclaré. On a assez de capacité pour le faire. »

Des taux de vaccination élevés   

  • 88 % des 12 ans et plus sont adéquatement vaccinés  
  • La proportion grimpe à 97 % chez les 70 ans et plus   

Source : INSPQ

À voir aussi  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres