/sports/racing
Navigation

Bournemouth veut devenir le «Monaco britannique»

FOR-MOT-SPO-ENVISION-VIRGIN-RACING-AT-FORMULA-E-CHAMPIONSHIP
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La ville touristique de Bournemouth pourrait bientôt intégrer le calendrier de la Formule E, puisqu’un groupe a officiellement lancé un projet pour y organiser un «Monaco britannique». 

• À lire aussi: «On a fait ce qu’on pouvait...»

• À lire aussi: F1: Max Verstappen gagne au Mexique devant Lewis Hamilton

C’est de cette façon que Tony Williams, de la compagnie Wessex Entrepreneurs, a présenté le projet visant à relancer l’économie du comté du Dorset, dans le sud de l’Angleterre.  

«L’ePrix sera ce qui ouvrira la porte vers le monde dans lequel Dorset doit se trouver et être actif», a ainsi expliqué Williams selon le quotidien local «Bournemouth Echo», récemment. L’homme d’affaires estime ainsi que la relance de la région passera par la Formule E, mais également par un partenariat public-privé pour organiser le tout.

L’événement serait organisé sous la forme d’un festival d’une semaine qui culminerait par deux courses, au mois de juin, entre 2023 et 2026.

Le projet, appuyé notamment par le pilote Sam Bird, doit toutefois compétitionner avec plusieurs métropoles bien en vue et des villes de marchés émergents. Et la présence d’une escale déjà implantée à Londres, à quelque 175 kilomètres de Bournemouth, ne sera certainement pas un avantage.

Pour marquer l’imaginaire des patrons de la Formule E, Williams et ses partenaires veulent donc jouer la carte des négligés, d’une part, et de la carte postale, d’autre part. Bournemouth est en effet une station balnéaire avec une généreuse plage de sable sur la Manche et bordée de collines.

«Je pense que Bournemouth a toutes les chances de présenter un spectacle fantastique, a vendu Bird. Nous avons l'infrastructure nécessaire. Bournemouth a tout pour y arriver, il s’agit maintenant de traverser le fil d’arrivée.»

«C'est le début et beaucoup de choses doivent se produire, mais c'est très excitant.»

Au cours de la saison 2022, la Formule E organisera 16 courses dans 12 villes différentes, soit Dariya, Mexico, Vancouver, Monaco, Rome, Berlin, Jakarta, New York, Londres et Séoul. Une autre course doit avoir lieu dans une ville à déterminer en Chine et une épreuve supplémentaire doit également être annoncée.

Toutes les courses seront diffusées sur les ondes de la chaîne TVA Sports.