/news/coronavirus
Navigation

La 3e dose de vaccin éloignera la cinquième vague

Coup d'oeil sur cet article

Un médecin de famille demande aux gens hésitants d’accepter de recevoir leur troisième dose du vaccin afin d’éviter une cinquième vague et un temps des Fêtes semblable à celui de l’an passé.

• À lire aussi: Troisième dose pour les 70 ans et plus

• À lire aussi: Pfizer demande aux États-Unis d'autoriser une 3e dose du vaccin pour tous les adultes

• À lire aussi: La France va pousser ses aînés à prendre une dose de rappel

Le Dr Frédéric Picotte a lancé une mise en garde aux aînés qui se disent notamment blasés face à la vaccination après avoir été doublement inoculés.

«On ne veut pas revivre les Fêtes de l’année passée. On n’a pas besoin d’une cinquième vague au Québec», a-t-il exprimé sur les ondes de LCN, mercredi.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Selon ce médecin de famille de Shawinigan, il vaut mieux rester prudent, considérant que les données ne permettent pas de prédire avec certitude combien de temps dure son efficacité.

«Je pense que ça vaut la peine de donner un petit d’effort», a-t-il poursuivi.

D’après différentes études, le vaccin aurait une efficacité de 96% après deux mois. Ce taux diminuerait à 84% après quatre à six mois.

Il est évalué que l’efficacité diminuerait approximativement de 6% tous les deux mois.

«On est tanné de parler de vaccin, mais être hospitalisé ou en isolement, ce n’est jamais le fun, rappelle-t-il. On verra avec le temps. Peut-être que l’immunité durera longtemps et qu’on va attendre un plateau.»

Pendant ce temps, près de 800 000 Québécois n’ont pas accès à un médecin de famille. Il invite les patients à consulter un nouveau système, le Guichet d’accès.

«C’est une espèce de 8-1-1 qui donne accès à des plages dans des cliniques.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.