/finance/business
Navigation

Lion Électrique engrange un bénéfice de 123 M$ US au troisième trimestre

Lion Électrique engrange un bénéfice de 123 M$ US au troisième trimestre
MARTIN ALARIE/JOURNAL DE MONTRÉAL

Coup d'oeil sur cet article

Le fabricant de véhicules électriques Lion Électrique a engrangé des bénéfices de 123 millions $ US, ou 0,60 $ US par action, au troisième trimestre, alors qu’il fait face à d’énormes difficultés d’approvisionnement.

• À lire aussi - «Il faut avoir un "Buy Canada Act"», plaide Lion Électrique

• À lire aussi - Électrification des autobus urbains: des lobbyistes ont l’œil sur les 5 G$ de Legault

Ce résultat contraste avec la perte sèche de 38,6 millions $ US, soit 0,35 $ US par action, enregistrée à la même période de 2020.

L’entreprise québécoise a livré au cours du trimestre clos le 30 septembre 40 véhicules, dont 28 autobus scolaires et 12 camions, ce qui constitue une performance comparativement aux 10 livraisons effectuées au trimestre correspondant de 2020.

Les revenus au troisième trimestre sont également en hausse et se sont établis à 11,9 millions $ US, comparativement à 2,6 millions $ US, au trimestre correspondant de l’année dernière, alors que sa perte d’exploitation ajustée a été de 8,8 millions $ US, contre 2,8 millions $ US en 2020.

Au 10 novembre 2021, le carnet de commandes de Lion a littéralement explosé pour atteindre plus de 2000 véhicules pour une valeur de 500 millions $ US.

«Bien que les problèmes de la chaîne d'approvisionnement mondiale aient réduit notre capacité à fabriquer et à livrer des véhicules complets au troisième trimestre, nous avons continué de constater que le passage à l'électrification des transports lourds et moyens connaît un fort élan», a indiqué Marc Bédard, président fondateur de Lion Électrique.

«Même si nous nous attendons à ce que les difficultés liées à la chaîne d'approvisionnement mondiale touchant de nombreux secteurs persistent en 2022, nous prenons des mesures concrètes pour atténuer les répercussions qu'elles auront sur notre production et notre performance», a ajouté M. Bédard.

Ces mesures comprennent la duplicité des fournisseurs, l’approvisionnement sélectif de matières premières et l’augmentation de la fabrication à l’interne de certaines pièces et la reconception de certaines sous-composantes, selon le parton de Lion.

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.