/investigations/municipal
Navigation

Coderre fera face à la musique aujourd’hui

Il rencontrera son caucus mais personne ne s’attend à ce qu’il reste en politique

POL-ELECTIONS-MUNICIPALES
Photo Agence QMI, Joël Lemay Depuis son discours de défaite dimanche Denis Coderre est resté silencieux quant à son avenir en politique municipale.

Coup d'oeil sur cet article

Le candidat défait à la mairie de Montréal Denis Coderre annoncera vendredi à son équipe sa décision quant à son avenir politique.

• À lire aussi: Quatre jours après sa défaite, toujours pas de nouvelles de Denis Coderre

• À lire aussi: Denis Coderre: restera, restera pas?

• À lire aussi: Revers humiliant pour Coderre

Selon nos informations, M. Coderre a convié le caucus de son parti Ensemble Montréal à une rencontre post mortem, la première à la suite des élections de dimanche lors desquelles il a mordu la poussière face à Valérie Plante.  

  • Écoutez le résumé des actualités avec Alexandre Dubé sur QUB radio :    

Personne, parmi les sources proches du parti à qui nous avons parlé jeudi, ne s’attend à ce que M. Coderre déclare à ses troupes qu’il reste comme chef de l’opposition officielle.

L’une des préoccupations du candidat défait était de ne pas partir en laissant un gros trou dans les finances de l’organisation.

Ensemble Montréal traînait en effet une dette d’environ 425 000 $, selon son plus récent bilan financier présenté en avril dernier. Le parti avait un emprunt de presque 297 000 $ à rembourser, et une marge de crédit de 127 500 $.

Ce passif était hérité de la campagne de 2017, lors de laquelle M. Coderre avait également subi la défaite face à Valérie Plante.

Toutefois, Ensemble Montréal aurait récolté au moins 600 000 $ en vue du scrutin, de quoi couvrir les dépenses électorales et amoindrir la dette.     

  • Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :   

Explications demandées

Depuis dimanche, Denis Coderre n’a fait aucune sortie publique ni émis aucune déclaration. La mairesse Valérie Plante le lui a reproché, jeudi.

« Ce à quoi on s’attend, c’est que le chef d’Ensemble Montréal se présente devant la population afin d’expliquer ou du moins partager sa décision à savoir s’il restera dans la position très digne, je le rappelle, de chef de l’opposition, ou s’il quittera la vie politique et laissera Mme [Chantal] Rossi occuper le siège », a dit Mme Plante alors qu’elle participait à la cérémonie du jour du Souvenir à la Place du Canada.

Chantal Rossi avait été désignée comme colistière de M. Coderre. Au cours de la journée, jeudi, l’ex-maire n’avait toujours pas contacté Mme Rossi.

Denis Coderre a obtenu 38 % des votes exprimés pour le poste de maire de Montréal, contre 52 % pour Valérie Plante. Son parti Ensemble Montréal a fait élire six maires d’arrondissement, contre 11 pour Projet Montréal.

L’ex-chef par intérim d’Ensemble Mont-réal, Lionel Perez, qui avait cédé sa place à M. Coderre en mars lorsque ce dernier est revenu en politique municipale, fait partie de ceux qui ont mordu la poussière. 

Il s’est incliné par seulement 83 voix face à la recrue de Projet Montréal Garcia Kasoki Katahwa.

L’assermentation des nouveaux élus est prévue le 18 novembre.

–Avec Yves Poirier, TVA Nouvelles

À voir aussi       

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.