/world/africa
Navigation

Île Maurice: nouvelles restrictions après une recrudescence des cas de COVID-19

Île Maurice: nouvelles restrictions après une recrudescence des cas de COVID-19
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

PORT-LOUIS | L’île paradisiaque de Maurice, dans l’océan Indien, a imposé vendredi une série de nouvelles mesures de restrictions pour faire face à une recrudescence des cas de COVID-19, malgré un taux de vaccination élevé.

• À lire aussi: Éclosions de COVID-19 dans des refuges pour sans-abris

• À lire aussi: Enquête publique sur les décès en CHSLD: Arruda questionné sur sa gestion de la première vague

Le premier ministre Pravind Jugnauth a annoncé ces restrictions lors d’une allocution télévisée à la nation, la veille, accusant les personnes qui ne respectent pas les protocoles sanitaires d’être responsables de l’augmentation du nombre de contaminations.

«L’État ne pourra pas lutter seul contre la propagation de la COVID-19», a-t-il déclaré.

L’île Maurice avait pleinement rouvert ses frontières aux touristes internationaux au début du mois d’octobre, dans l’espoir de relancer son activité touristique, vitale pour son économie, après de longs mois d’arrêt en raison de la pandémie.

Mais selon les derniers chiffres communiqués à l’Organisation mondiale de la santé en date de vendredi, Maurice comptabilise 18 979 cas et 240 décès, contre environ 12 600 infections et 44 décès le 1er octobre dernier.

La plupart des nouveaux cas sont liés au variant Delta, selon le ministère de la Santé.

Les écoles de l’île Maurice ont été fermées en début de semaine, tous les cours devant être dispensés en ligne, tandis que les bars et les discothèques ont reçu l’ordre de fermer et que les concerts et les compétitions sportives ont été suspendus.

Le gouvernement limite également le nombre de participants à des rassemblements tels que les mariages et les funérailles, mais les plages restent ouvertes — bien que les pique-niques y soient interdits.

Dans son discours, M. Jugnauth a souligné l’importance de se faire vacciner contre le COVID-19 et a exhorté les gens à effectuer des doses de rappel.

Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a déclaré la semaine dernière que plus de 67 % de la population avait reçu deux doses de vaccin.

Il a toutefois précisé devant le Parlement, mardi, que depuis le début de l’année, 61 personnes entièrement vaccinées étaient décédées à l’hôpital à Maurice.

À voir aussi