/sports/tennis
Navigation

Denis Shapovalov vient à bout de «FAA»

TENNIS-ATP-SWE-2021
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Tous les amateurs de tennis canadiens en ont eu pour leur argent, vendredi, puisque Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov croisaient le fer à l’occasion d’un duel de demi-finale du tournoi de Stockholm qui s’est soldé 6-4 et 7-5 en faveur de l’Ontarien.

«Shapo» a terminé le duel grâce à un as, son septième de l’affrontement, qui n’a même pas laissé le temps à «FAA» de bouger. Il a aussi réussi à briser son rival lors du jeu précédent pour mettre la table à cette victoire sans devoir aller jusqu’au bris d’égalité.

Le Québécois, deuxième tête de série du tournoi et 11e raquette mondiale, avait pourtant commencé le deuxième set en confiance, brisant son adversaire au quatrième jeu pour prendre une avance rapide de 3-1. Shapovalov (18e) a toutefois immédiatement répliqué pour niveler le terrain. Finalement, le gagnant aura brisé quatre fois comparativement à deux pour son compatriote.

Le gaucher a aussi été en mesure de mettre ses premières balles en jeu 72 % du temps.

Auger-Aliassime, lui, a accompli ce fait d’armes seulement sur 25 de ses 60 essais. Il aurait aimé faire mieux à ce chapitre, car il a eu un taux de succès de 84 % sur ses 21 premières balles frappées directement sur la délimitation légale du court.

C’était le sixième choc à vie entre le Québécois et l’Ontarien au sein du circuit. Chacun des athlètes a savouré trois gains à la suite de ce triomphe de Shapovalov.

Titre à défendre

Ainsi, Shapovalov s’est qualifié pour la finale du tournoi de Stockholm pour la deuxième fois consécutive. En 2019, il avait vaincu le Serbe Filip Krajinovic 6-4 et 6-4 pour remporter la grande finale.

Il tentera cette fois de défendre son titre face à l’Américain Tommy Paul qui a défait son compatriote Frances Tiafoe par le pointage de 5-7, 7-6 (5) et 6-4.