/opinion/faitesladifference
Navigation

Pour donner du sens, choisissons l'économie sociale

Pour donner du sens, choisissons l'économie sociale
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie est arrivée en coup de vent, bousculant nos repères, notre vision de la vie et nos modèles. La logique économique dominante a d’ailleurs largement été éprouvée, passant par une période très instable, dont les répercussions se font encore sentir aujourd’hui.  

Ce raz-de-marée pandémique nous a forcés à revoir nos priorités et à nous questionner quant à la légitimité de notre modèle économique actuel. Alors que nous avons perdu le contrôle sur plusieurs plans, comment donner du sens à nouveau à l’emploi et à l’entrepreneuriat? 

Et si la solution consistait à concevoir l’économie autrement; à l’échelle humaine. Et si nous pouvions nous donner les moyens de faire en sorte que nos actions au quotidien fassent une différence, que l’on ne participe plus à la recherche principalement du profit, mais que l’on travaille plutôt à l’amélioration de la qualité de vie d’une communauté? Et bien, ce modèle existe déjà et il se nomme : l’économie sociale. Il est depuis longtemps en mouvement, mais il est peut-être temps aujourd'hui, particulièrement dans un contexte de relance économique, de le mettre à l'avant-plan. 

Une façon différente de faire des affaires

Mettre l’humain et la communauté au service de l’économie c’est un beau concept théorique, mais qu’est-ce que ça signifie concrètement? C’est d’abord une façon différente de faire des affaires. En économie sociale, les 

entreprises visent avant tout à répondre aux besoins de leurs membres et de leur communauté. Plutôt que le profit à tout prix, c’est la personne à tout prix. Bien sûr, les entreprises d’économie sociale proposent des biens et des services, mais elles s’assurent en même temps que leurs actions ont un impact social concret basé sur des valeurs de démocratie, de solidarité, d’inclusion, de respect des individus et de l’environnement.  

Les besoins de la communauté en priorité

Il y a quelques années, il aurait peut-être été impensable d’envisager de repenser nos façons de faire dans plusieurs domaines à grande échelle. L’entrepreneuriat collectif, bien qu’il soit au cœur du développement de plusieurs secteurs économiques, restait abstrait pour certains. Mais aujourd’hui, non seulement il s’impose, mais il prend tout son sens.  

En effet, des entreprises locales, qui répondent à un besoin des communautés et réinvestissent leur richesse dans leurs collectivités pour ainsi favoriser le commerce de proximité; ça fait du sens. Des entreprises qui viennent en aide à des gens plus vulnérables, qui aident des organisations à prendre des virages verts ou encore qui contribuent, par leurs activités, à la réinsertion sociale et à améliorer le bien-être des enfants en optant pour des modes d’apprentissage innovants comme la pédagogie en nature; ça aussi, ça fait du sens.  

L’arrivée de la pandémie nous a incités à voir les choses autrement, à nous poser de nouvelles questions. Nous en 

sommes collectivement venus à la conclusion que le bien-être de la communauté et les personnes qu’elle regroupe devaient passer avant toute chose.  

En ce Mois de l’économie sociale, nous invitons chacun d’entre vous à choisir l’économie sociale et à faire en sorte que ce mouvement continue de prospérer et de donner du sens à notre quotidien. Pour faire un geste, nul besoin d’être un entrepreneur. En tant que parent, travailleur, citoyen; vous pouvez faire la différence. Vous avez le pouvoir de choisir d’avoir de l’impact en tant que consommateur. Nous tenons tous la solution entre nos mains. Si nous agissons individuellement, collectivement, nous pourrons contribuer à redonner du sens à l’emploi, à l’entrepreneuriat, à nos achats et à notre implication. 

Béatrice Alain, Directrice générale du Chantier de l’économie sociale

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?