/sports/others
Navigation

Le rêve prend forme chez CAMPI

Les recherches continuent pour les Retrouvailles du 50e anniversaire

Johanne Lapierre, Linda Beauchamp
Photo courtoisie, André St-Amand Linda Beauchamp et Johanne Lapierre, du club d'athlétisme CAMPI, de Valleyfield lors d'un cross-country à l'île Sainte-Hélène durant les années 1970. photo Courtoisie André St-Amand.

Coup d'oeil sur cet article

Quand Pierre Carry, André St-Amand et Pierre Côté se sont réunis en visioconférence, en janvier dernier, pour jeter les premières balises d’un ambitieux projet de retrouver des athlètes du club d’athlétisme CAMPI de Valleyfield disparus des radars depuis près de 50 ans, ils ont donné raison au grand Walt Disney. 

Le père de Minnie et Mickey Mouse a déjà dit : « Pour réaliser une chose hors du commun, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve, sans jamais vous laisser décourager. »

Le rêve de ce trio de la première heure du projet prend maintenant forme. Guidés par la même passion qui les animait au moment où ils foulaient la piste cendrée du Cégep de Valleyfield, au début des années 70, Carry, St-Amand et Côté vont de l’avant. 

Le projet CAMPI Retrouvailles 2022 est plus fort que jamais. Plus d’une centaine d’athlètes et d’entraîneurs ont été retrouvés par le biais des médias, dont Le Journal et les réseaux sociaux, en route vers le grand rassemblement qui aura lieu à l’Hôtel Plaza Valleyfield, le 24 septembre 2022.

Le compte à rebours est amorcé et les directeurs de ce projet, auquel se sont greffées Mylène Cadieux et Sylvie Renaud, ne ménagent pas leurs efforts pour retrouver une centaine d’autres athlètes qui ont aussi marqué l’histoire de l’athlétisme à Valleyfield, entre 1971 et 1985.

Souvenirs et émotion 

Athlète élite au cours des années 1970, Pierre Côté, qui a embarqué de plain-pied dans le projet, a créé la page Facebook « CAMPI Retrouvailles 2022 », où les athlètes et entraîneurs éprouvent un plaisir fou à échanger des souvenirs des années 1970 et 1980, des photos marquantes de compétitions, des témoignages évoquant des moments charnières de leur adolescence.

Les échanges qui fusent de partout au Québec et même de la France et de l’Allemagne sont teintés d’émotion.

« Nous nous sommes perdus de vue au fil des décennies mais depuis la création de la page Facebook, un engouement s’est créé. Les gens ont tous hâte de se revoir. Il nous reste beaucoup de travail pour regrouper les gens à cette grande fête de CAMPI », a dit récemment Pierre Carry, un pionnier des courses de demi-fond et de fond chez CAMPI. 

Pour les athlètes qui ont compétitionné dans les couleurs du club entre 1971 et 1985, vous pouvez vous inscrire aux retrouvailles en laissant vos coordonnées à campi.retrouvailles@gmail.com.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.