/news/currentevents
Navigation

L’homme armé à Sept-Îles ne voulait pas mal faire, assure son père

L’homme armé à Sept-Îles ne voulait pas mal faire, assure son père

Coup d'oeil sur cet article

L’homme à l’origine d’une vaste opération policière à Sept-Îles mardi matin après avoir été aperçu près des écoles secondaires avec ce qui semblait être une arme à feu n’avait aucune intention de créer des inquiétudes dans la population, a assuré son père à TVA Nouvelles.

• À lire aussi: Opération policière pour un homme armé: le suspect arrêté à Sept-Îles

• À lire aussi: Homme armé recherché: le ministre Dubé annule un événement à Sept-Îles

L’homme a raconté que son fils s’est rendu chez lui mardi matin après son quart de travail de nuit, où il a pris possession d’une arme-jouet qui lui a été offerte comme cadeau de Noël l’an dernier. Il a décidé de rapporter l’objet sans le placer au préalable dans sa boîte.

Il a ensuite quitté le domicile de son père pour se rendre à pied dans son logement situé à proximité. C’est pendant ce court trajet qu’il aurait été aperçu par des citoyens qui ont alerté la Sûreté du Québec. 

  • Écoutez l’analyse d’André Durocher, policier à la retraite:

Selon le père de l’individu, l’arme que son fils avait en sa possession ne produit que de la lumière avec des batteries et ne peut tirer aucun projectile.

Malgré la vaste opération policière qui a été déclenchée à la suite de ce qu’il qualifie de gros malentendu, il estime que la Sûreté du Québec a bien réagi à la suite des signalements des citoyens inquiets.

Son fils a été remis en liberté. Son père espère maintenant qu’aucune accusation ne soit portée contre lui.