/investigations/municipal
Navigation

Élections municipales: 39 erreurs majeures lors du dépouillement du vote à Montréal

Notre Bureau d’enquête a noté un grand nombre d’irrégularités lors des élections

Les adversaires Valérie Plante et Denis Coderre ont été favorisés ou désavantagés par un nombre important d’irrégularités.
Photos d'archives Les adversaires Valérie Plante et Denis Coderre ont été favorisés ou désavantagés par un nombre important d’irrégularités.

Coup d'oeil sur cet article

À la veille de l’assermentation des élus à Montréal, notre Bureau d’enquête a trouvé 39 erreurs importantes dans le dépouillement des votes de la dernière élection municipale.

• À lire aussi: Élections municipales: Coderre boudé même dans ses forteresses

• À lire aussi: Des bizarreries notées dans l’analyse du vote à Québec

Certaines irrégularités pourraient avoir un impact sur les résultats de l’élection, car une dizaine de cas se trouvent dans des secteurs où le vote était tellement serré que des recomptages judiciaires ont été demandés. 

Il peut s’agir de dizaines, voire d’une centaine de votes crédités à la mauvaise personne ou non comptabilisés.  

Par exemple, dans certains secteurs de la ville où l’électorat est très favorable à leur parti, Valérie Plante et Denis Coderre n’ont pourtant reçu aucun vote. 

Nous avons pu repérer ces anomalies en analysant de manière approfondie dans le logiciel Excel les résultats détaillés des 3329 sections de vote, fournis par la Ville.    

  • Écoutez Dominique Cambron Goulet, journaliste du Bureau d’enquête de Québecor, au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio:   

Votes manquants

À Montréal, chaque électeur doit remplir entre deux et cinq bulletins pour les postes de conseiller d’arrondissement, conseiller de ville, maire d’arrondissement et maire de Montréal. Tous les bulletins sont déposés dans la même urne. 

Dans la moitié des cas problématiques que nous avons décelés, des dizaines de votes semblent manquants ou en surplus dans un des postes électifs par rapport aux autres. 

Marvin Rotrand, qui a été conseiller municipal pendant près de 40 ans, croit que ces écarts sont « clairement des erreurs » dans la compilation. 

« Ce ne sont pas des gens qui mettent un de leurs bulletins dans leurs poches et quittent. Il y a possiblement des dizaines de votes non comptabilisés », juge-t-il.

Un impact sur l’élection ?

Notre Bureau d’enquête a notamment trouvé deux anomalies significatives dans les résultats de l’élection à la mairie de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, remportée par Caroline Bourgeois par seulement 303 voix. 

Un recomptage judiciaire a d’ailleurs été demandé lundi par Ensemble Montréal, le parti de son adversaire Lyne Laperrière. 

Par exemple, dans une urne de Rivière-des-Prairies, Mme Laperrière n’a reçu aucun vote. Pourtant, les candidats de son parti aux trois autres postes ont obtenu autour de 60 votes chacun. À l’inverse, Mme Bourgeois a des appuis quatre fois plus importants que ses collègues de Projet Montréal dans cette urne.

Une autre boîte de ce district contient 50 bulletins de moins pour le poste de mairesse d’arrondissement que pour les autres postes d’élus. Mme Laperrière y obtient environ 50 votes de moins que son chef, Denis Coderre, tandis que les appuis des autres partis demeurent stables. 

Élections Montréal n’a pas voulu se prononcer sur nos découvertes hier, disant avoir besoin de plus de temps pour faire des vérifications.

« Nous prenons la situation au sérieux lorsque de potentielles erreurs sont détectées », a indiqué la porte-parole Mathilde St-Vincent.  

- Avec la collaboration de Charles Mathieu

Anomalies        

AHUNTSIC-CARTIERVILLE

District : Sault-au-Récollet
Urne : 44

Un seul vote a été attribué au candidat de Projet Montréal au poste de conseiller de ville, Jérôme Normand, contre plus de 80 pour les autres candidats de son parti. À l’inverse, Mouvement Montréal recueille 81 votes au poste de conseiller, contre aucun à la mairie de Montréal

District : Sault-au-Récollet
Urne : 45

La mairesse d’arrondissement Émilie Thuillier (Projet Montréal) obtient 100 votes de moins que les autres membres de son équipe. La candidate Chantal Huot en récolte inversement 100 de plus que ses collègues d’Ensemble Montréal.

District : Saint-Sulpice
Urne : 62

Il y a 20 bulletins de moins pour le poste de mairie d’arrondissement que pour les autres postes. La mairesse sortante Émilie Thuillier a eu 20 votes de moins que ses collègues de Projet Montréal. 

District : Ahuntsic
Urne : 22

Il y a 50 bulletins de moins pour le poste de mairie d’arrondissement que pour les autres postes. La candidate Émilie Thuillier a obtenu 46 votes de moins que sa cheffe, Valérie Plante.

District : Ahuntsic
Urne : 56

Les candidats de Projet Montréal dans l’arrondissement ont tous eu plus de 80 votes, mais Valérie Plante n’a été créditée d’aucun vote pour la mairie de Montréal. Curieusement, le candidat indépendant à la mairie de Montréal Dimitri Mourkes en a eu 82.

District : Bordeaux-Cartierville
Urne : 903 (vote par anticipation)

Il y a 20 bulletins de moins pour le poste de mairie d’arrondissement que pour les autres postes. La candidate Chantal Huot, en récolte 30 de moins que ses collègues d’Ensemble Montréal.


CÔTE-DES-NEIGES-NOTRE-DAME-DE-GRÂCE
(dépouillement judiciaire à la mairie)

District : Côte-des-Neiges
Urne : 401 (vote postal)

Denis Coderre n’a reçu aucun vote dans le décompte officiel pour la mairie de Montréal, même si ses candidats locaux en ont eu respectivement 22 et 32. Pendant ce temps, le candidat à la mairie de la ligue communiste, Beverly Bernardo, a obtenu son meilleur score en ville : 35 votes.

District : Notre-Dame-de-Grâce
Urne : 901 (vote par anticipation)

Il y a 20% plus de bulletins (14) pour la mairie de Montréal que pour les deux autres postes. 

District : Loyola (dépouillement judiciaire au poste de conseiller de ville)
Urne : 9

Il y a 30% plus de bulletins (30) pour la mairie de Montréal que pour les deux autres postes. Denis Coderre recueille 31 et 37 votes de plus que ses deux candidats locaux Lionel Perez et Gabriel Retta, qui ont tous deux demandé un dépouillement judiciaire.


LACHINE

District : J.-Émery-Provost
Urne : 25

Il y a 20 bulletins de vote de plus à la mairie de Montréal qu’aux autres postes. Le candidat à la mairie de la ligue communiste, Beverly Bernardo, a obtenu son deuxième meilleur score en ville : 21 votes.

District : Fort-Rolland
Urne : 907 (vote par anticipation)

Il y a 60 bulletins de moins pour la mairie d’arrondissement (223) et 50 de moins pour le poste de conseiller de ville (233) que pour les postes de conseillers d’arrondissement de la mairie de Montréal (283). La candidate à la mairie locale Josée Côté a 50 votes de moins que ses collègues d’Ensemble Montréal.


LASALLE

District : Cecil-P.-Newman
Urne : 4

Cette urne compte 29 votes de plus à la mairie de Montréal qu’aux autres postes soit 65% plus de bulletins. 

District : Cecil-P.-Newman
Urne : 5

Cette urne compte 60% de bulletins (44) de moins à la mairie de Montréal qu’aux autres postes.


PLATEAU-MONT-ROYAL

District : De Lorimier
Urne : 18

La candidate au conseil de ville Olivia Kowalski a obtenu son meilleur score dans le district avec 60 votes de plus que ses collègues d’Ensemble Montréal. Inversement, la candidate de Projet Montréal, Marianne Giguère, en obtient 60 à 70 de moins que ses coéquipiers.

District : Jeanne-Mance
Urne : 910 (vote par anticipation)

Il y a 40% plus de bulletins pour le poste de conseiller d’arrondissement que pour les autres soit environ 70 votes. Le candidat Jean-Pierre Szaraz obtient près de 70 votes de plus que son chef Denis Coderre.

District : Jeanne-Mance
Urne : 911 (vote par anticipation)

Il y a 43% moins de votes enregistrés pour le poste de maire du Plateau que pour les trois autres postes. Luc Rabouin recueille environ 60 votes de moins que ses coéquipiers de Projet Montréal. 


LE SUD-OUEST

District : Saint-Henri-Est–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles–Griffintown
Urne : 61

Dans ce fief de Projet Montréal, Valérie Plante ne recueille pourtant aucun vote à la mairie de Montréal. Surprise: le candidat indépendant Jean Duval s’est vu attribuer 43 votes, de loin son meilleur score sur l’île.

District : Saint-Henri-Est–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles–Griffintown
Urne : 906 (vote par anticipation)

Valérie Plante n’a reçu aucun vote dans cette urne pourtant favorable à Projet Montréal. Le candidat indépendant Dimitri Mourkes obtient quant à lui 33 votes, son troisième meilleur total sur l’île. 


MERCIER-HOCHELAGA-MAISONNEUVE

District : Maisonneuve–Longue-Pointe
Urne : 54

La candidate pour l’équipe de Denis Coderre, Émilia Tamko, a reçu 2 votes, soit 31 de moins que son chef. La candidate d’équipe Gilbert Thibodeau, Murielle Albert, a eu à cet endroit son meilleur score, soit 25 votes. 

District : Tétreaultville (dépouillement judiciaire au poste de conseiller de ville)
Urne : 2

Cette urne comporte 60 votes de moins à la mairie de Montréal qu’aux deux autres postes. Valérie Plante a recueilli 50 voix de moins que chacun de ses candidats locaux.


MONTRÉAL-NORD

District : Ovide-Clermont
Urne : 26

La colistière de Denis Coderre et élue de longue date, Chantal Rossi, a reçu seulement 11 votes, contre 70 pour son chef. La candidate de Projet Montréal a obtenu dans cette urne son meilleur score, avec 86 votes.

District : Ovide-Clermont
Urne : 904 (vote par anticipation)

Le candidat à la mairie d’arrondissement, Will Prosper, n’a reçu aucun vote, contre une trentaine pour chacun de ses coéquipiers de Projet Montréal. Le candidat d’équipe Thibodeau Vito Salvaggio a reçu plus de 8% de tous ses votes dans cette unique boîte.


OUTREMONT
(dépouillement judiciaire à la mairie)

District : Joseph-Beaubien
Urne : 5

Il y a 50 bulletins de plus de comptabilisés à la mairie de Montréal qu’aux autres postes, soit 45% plus. 


PIERREFONDS-ROXBORO

District : Cap-Saint-Jacques
Urne : 60

Il y a 18% moins de bulletins pour le poste de maire d’arrondissement que pour les autres postes. 


RIVIÈRE-DES-PRAIRIES-POINTE-AUX-TREMBLES
(dépouillement judiciaire à la mairie)

District : La Pointe-aux-Prairies (dépouillement judiciaire au poste de conseiller de ville)
Urne : 35

Il y a 11 bulletins de moins à la mairie d’arrondissement qu’aux autres postes. Il s’agit d’un siège qui fait l’objet d’une demande de dépouillement judiciaire puisque l’écart final était de 303 votes (environ 1%) entre les candidates de Projet Montréal et d’Ensemble Montréal.

District : Rivière-des-Prairies
Urne : 14

Le candidat au poste de conseiller Henri-Robert Durandisse a reçu six fois moins de votes que ses collègues de Projet Montréal. La candidate d’Action Montréal, Marie-Carmel Michel a eu 25 votes, son meilleur résultat le jour du scrutin. 

District : Rivière-des-Prairies
Urne : 36

50 bulletins de moins ont été comptabilisés à la mairie d’arrondissement qu’aux autres postes. La candidate Lyne Laperrière, qui a perdu ses élections par 303 votes, obtient dans cette urne 50 votes de moins que son chef, Denis Coderre. 

District : Rivière-des-Prairies
Urne : 51

Cette boîte compte 20 bulletins de moins à la mairie de Montréal qu’aux autres postes. Tant Valérie Plante que Balarama Holness ont une dizaine de votes de moins que leurs candidats locaux. 

District : Rivière-des-Prairies
Urne : 73

Il s’agit ici de l’erreur possiblement la plus importante que nous avons trouvée dans une course serrée. La candidate d’Ensemble Montréal, Lyne Laperrière, n’a reçu aucun vote, contre une soixantaine pour ses coéquipiers. La mairesse réélue, Caroline Bourgeois, voit ses appuis bondir dans ce secteur plutôt réfractaire à Projet Montréal.


ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE

District : Marie-Victorin
Urne : 4

Il y a 80 votes de moins au poste de conseiller de ville qu’aux deux autres postes. Le conseiller de ville sortant, Jocelyn Pauzé, n’a eu que 3 votes. Ses collègues de Projet Montréal ont eu plus de 80 votes chacun.


SAINT-LAURENT

District : Côte-de-Liesse
Urnes : 70 et 71

Dans la première urne, il n’y a que des votes pour la mairie de Montréal, alors qu’il n’y en a aucun dans la seconde. 

District : Côte-de-Liesse
Urne : 87

Dans cette urne, il y a eu un seul bulletin pour chacun des postes suivants: maire de Montréal, conseiller d’arrondissement et conseiller de ville. Toutefois, 94 électeurs se sont prononcés sur la mairie d’arrondissement. 

District : Côte-de-Liesse
Urne : 401 (vote postal)

Dans ce château fort de son parti, Ensemble Montréal, Denis Coderre, n’a obtenu qu’un seul vote, tandis que Valérie Plante a obtenu 96% des voix exprimées. 

District : Norman-McLaren
Urne : 26

Il y a 31 votes de moins à la mairie d’arrondissement qu’aux trois autres postes électifs dans cette urne, soit 28% de moins.


VERDUN

District : Champlain–L’Île-des-Sœurs
Urne : 920 (vote par anticipation)

Valérie Plante n’a obtenu aucun vote dans ce secteur où tous les candidats de son parti l’ont emporté par une bonne marge. Le candidat indépendant à la mairie Dimitri Mourkes, qui arrive juste avant Mme Plante dans l’ordre alphabétique des candidats, a obtenu 127 votes, son meilleur score en ville. 

District : Desmarchais-Crawford
Urne : 401 (vote postal)

Il y a 22 bulletins de moins de comptés dans cette urne à la mairie de Montréal qu’aux autres postes. 


VILLERAY–SAINT-MICHEL-PARC-EXTENSION

District : Saint-Michel
Urne : 3

Les quantités de bulletins aux postes de maire de Montréal (104), de conseiller de ville (98) et de maire d’arrondissement (73) sont toutes différentes. Le candidat à la mairie locale Guillaume Lavoie, d’Ensemble Montréal, n’a reçu aucun vote. 

District : Saint-Michel
Urne : 17

Valérie Plante n’a reçu aucun vote dans cette boîte, soit 16 et 17 de moins que ses candidats locaux. Le candidat de Montréal 2021, Luc Ménard, a obtenu 18 votes, son meilleur score dans toute la ville. 

District : Parc-Extension
Urne : 17

Il y a 30 bulletins de moins pour la mairie de Montréal que pour chacun des deux autres postes électifs. Denis Coderre y a récolté 13 votes, soit 28 de moins que sa candidate Mary Deros, conseillère municipale élue. 

Source: Données ouvertes – Ville de Montréal

À VOIR AUSSI       

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.