/news/politics
Navigation

«Il n’existe aucun pétrole propre»: le Bloc fait la morale aux Albertains

Coup d'oeil sur cet article

«Il n’existe aucun pétrole propre», a tenu à rappeler le Bloc québécois en publiant une lettre ouverte dans les médias de l’Alberta, jeudi, visant à vanter son modèle de «péréquation verte».

• À lire aussi: Les Canadiens défendront un pipeline devant la cour fédérale américaine

La lettre, signée par le porte-parole du Bloc en Finance verte, Jean-Denis Garon, rappelle aux Canadiens, et particulièrement aux Albertains, que le développement de projets d’hydrocarbures est un non-sens pour lutter contre les changements climatiques.

«Malgré cela, l’industrie pétrolière et gazière canadienne continue de chercher de nouvelles façons d’augmenter son volume de production. Ce faisant, elle contribue à rendre l’inévitable transition énergétique plus coûteuse pour nous tous, et tout particulièrement pour les Albertains», a-t-il plaidé dans sa missive.

Le Bloc québécois propose aussi de réformer le système de péréquation, vertement critiqué par l’Alberta qui juge que le Québec en bénéficie injustement, pour le remplacer par un programme de «péréquation verte» qui avantagerait les provinces réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre.

«En réduisant considérablement ses émissions, même l’Alberta pourrait aspirer à recevoir des paiements de péréquation verte, chose impensable selon le programme de péréquation actuel», a avancé M. Garon, qui souhaiterait ainsi que la province pétrolifère se détourne de l’exploitation des hydrocarbures.

«Notre proposition est fiscalement responsable et nécessiterait très peu de nouveaux fonds publics. Son coût net pourrait même être nul. Nous suggérons de réduire l’enveloppe du programme de péréquation actuel pour en financer une partie», a expliqué le député bloquiste qui propose aussi de financer le programme avec les aides actuellement consenties aux pétrolières.

«Sachez que nous sommes conscients que vous vous souciez de vos emplois, de votre économie et de votre qualité de vie. Notre objectif est de soutenir votre transition vers une économie durable, et non vers un cul-de-sac», a assuré Jean-Denis Garon.

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.