/finance/business
Navigation

Les voitures d’occasion se font de plus en plus rares

Coup d'oeil sur cet article

Des concessionnaires automobiles de Shawinigan, en Mauricie, n'ont dans leurs cours que le cinquième des stocks habituels.

La pandémie, la pénurie de main-d'œuvre, la pénurie de composantes électroniques et les lenteurs de la chaîne d'approvisionnement sont à l'origine de ce phénomène qui contribue à la rareté de voitures neuves et usagées.

D'autres facteurs viennent l'aggraver, comme le fait que les concessionnaires de voitures neuves conservent les voitures d'occasion qu'ils récupèrent, que l'encan hebdomadaire n'atteint plus que le tiers de son offre habituelle et que les Américains, avec leur monnaie plus forte, viennent écrémer le marché canadien.

«Les automobiles qui ont un an ou deux, elles, sont souvent vendues aux États-Unis», a déploré Roger Lavergne d'Inter-Section Auto de Shawinigan.

Son directeur des ventes actif dans le métier depuis 32 ans n'a jamais vu pareille situation. Récemment, six clients de la région de Montréal se sont déplacés pour venir acheter leur voiture usagée à Shawinigan.

«Parlez à n'importe qui qui vend des véhicules depuis 25 ou 30 ans, ils disent tous la même chose. Les gens avaient des inventaires d'usagés à 60 véhicules. Aujourd'hui, ils n'en ont plus que dix», a noté Gaston Saint-Ours.

Le Groupe Mondou actif en Mauricie est frappé autant par la rareté des véhicules neufs que par celle des véhicules usagés.

«Tout ce qui rentre se vend pratiquement au fur et à mesure», a constaté le président Martin Mondou. Il espère pouvoir être réapprovisionné normalement par le constructeur Ford à partir du printemps prochain.

La Corporation des concessionnaires automobiles du Québec croit toutefois que le phénomène n'est peut-être pas aussi anormal qu'il y paraît en fin d'année.

«Ce n'est pas le moment où le plus gros inventaire est en place contrairement à l'année dernière à cause de la COVID-19. On avait accumulé des inventaires pendant des mois et tout d'un coup ça a rouvert», a rappelé Robert Poëti, président de la corporation.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.