/news/education
Navigation

Nouvelle convention collective pour les employés de soutien scolaire

bloc école classe élève élèves
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les employés de soutien scolaire membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) ont signé une nouvelle convention collective avec le gouvernement québécois, jeudi après-midi.

Les membres du SCFP se sont ainsi dotés d’un nouveau contrat de travail jusqu’en mars 2023.

En plus d’une mise à niveau de la rémunération pour les bas salariés, ils pourront bénéficier d’une hausse salariale de l’ordre de 2 % par année.

«Nous avons obtenu une entente exceptionnelle grâce à la mobilisation de nos membres. Le rattrapage salarial visant les bas salariés va faire beaucoup de bien», s’est réjoui Richard Delisle, président du Conseil provincial du soutien scolaire (CPSS) du SCFP.

La nouvelle convention contient d’autres améliorations des conditions de travail, telles qu’une hausse de l’apport de l'employeur au système de cotisation du régime d'assurance maladie de base pour les salariés à temps partiel, ou encore la création d'un budget d'encadrement des stagiaires et de formation du personnel qui travaille auprès des élèves présentant des troubles graves de comportement. Aussi, le droit à la prime des ouvriers spécialisés sera maintenant à la portée de quatre nouvelles classes d’emploi.

La négociation qui a mené à cette nouvelle convention a été menée par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).