/sports/hockey
Navigation

Les Lions répliquent aux Railers

Les Lions répliquent aux Railers

Coup d'oeil sur cet article

Battus mercredi par les Railers de Worcester à domicile, les Lions ont fait le coup à leurs adversaires en les battant à leur tour sur leur propre patinoire, l’emportant 4 à 1, vendredi soir au DCU Center.

• À lire aussi: Geoff Molson toujours invisible

• À lire aussi: Marc Bergevin brise le silence: «Dès le début du camp, je ne voyais pas l'énergie»

• À lire aussi: Le DG atteint par la COVID-19: aux joueurs d’appuyer Marc Bergevin

Les Railers avaient sèchement vaincu les représentants de la Mauricie 6 à 2 au Colisée Vidéotron. Le jeune Carmine-Anthony Pagliarulo avait dû venir en relève à Philippe Desrosiers devant le filet lors de cette rencontre, mais l’entraîneur Éric Bélanger a tout de même choisi de lui donner un deuxième départ consécutif.

Desrosiers a fait beaucoup mieux, effectuant 28 parades devant les joueurs des Railers. Grant Jozefek a été le seul représentant de l’équipe locale à trouver une faille au gardien québécois, en deuxième période.

C’est aussi lors de ce second engagement que les Lions ont été le plus dominants. Pierrick Dubé a d’abord marqué à forces égales en début d’assaut, sur une belle remise devant le filet de Peter Abbandonato. Il s’agissait ainsi d’un premier but chez les professionnels pour le produit des Remparts de Québec et des Saguenéens de Chicoutimi.

Dix minutes plus tard, Mathieu Gagnon et Mathieu Brodeur en ont ajouté à 20 secondes d’intervalle. Les deux défenseurs y sont allés de buts quasi identiques, soit à l’aide de puissantes frappes venant de la ligne bleue.

Au troisième tiers, Justin Ducharme a profité du seul avantage numérique de sa formation dans cette rencontre pour inscrire Trois-Rivières une quatrième fois au pointage.

Avec cette victoire, les Lions (4-6-0) grimpent au cinquième rang de la section Nord de l’ECHL, reléguant en sixième et dernière position les Railers (3-6-1). Les deux équipes demeureront à Worcester pour s’affronter une troisième fois de suite, samedi.

À voir aussi