/finance/business
Navigation

Restauration: déménager son baluchon de Montréal à Québec

Il tente l’aventure avec un nouveau restaurant au District Gourmet

(PHOTO DIANE TREMBLAY)
Sur la photo, Phong Thach est entouré
Photo Diane Tremblay Le restaurateur Phong Thach est ici entouré de deux fidèles collaborateurs, Frédéric Phavorachith (à gauche) et Tyler Nin (à droite). Était absent Julien Phavorachith. Il est chef propriétaire du restaurant Thach au District Gourmet du QG Sainte-Foy, qui regroupe des cuisines des quatre coins du monde.

Coup d'oeil sur cet article

Phong Thach a choisi la ville de Québec pour faire son nouveau nid. Attiré par une occasion d’affaires, ce Montréalais est tombé sous le charme de la capitale.

• À lire aussi: Après 41 ans, le cabaret érotique Le Folichon change de vocation

• À lire aussi: Pénurie de main-d'oeuvre: un «creux historique» surviendra en 2030

Thach, c’est aussi commun que Tremblay au Cambodge, mais à Québec, selon Canada 411, Phong serait le premier. La raison qui l’a amené ici, c’est le développement des affaires. 

Sur son compte Instagram, le chef Phong Thach partage ses réalisations culinaires, mais à travers la galerie de photos se glissent ses découvertes de la région comme la chute Montmorency pour laquelle il a eu un réel coup de cœur. 

Phong est propriétaire, avec ses partenaires, du restaurant Thach dans le nouvel espace District Gourmet du QG Sainte-Foy. À 40 ans, il apprivoise sa nouvelle vie à Québec. 

Né au Vietnam de parents cambodgiens, il a grandi à Montréal dans le quartier Saint-Michel à une époque où l’on pouvait se balader dans les rues sans s’inquiéter.  

« Quand on était jeune, personne ne se promenait avec des fusils. Oui, il y avait des petites bagarres, mais on pouvait se promener au parc comme on voulait. Il n’y avait pas de problème. On ne pensait jamais à ça », dit-il.

La province au lieu des É.U.

S’il a grandi au Québec, c’est un peu par accident. Son père, un ancien « boat people », avait d’abord choisi le climat de la côte ouest américaine, mais il a finalement abouti à Montréal à la suite d’un imbroglio. La bonne nouvelle, c’est qu’il y est resté. Quelques années plus tard, sa femme et ses enfants, dont Phong, sont venus le rejoindre.  

Après avoir travaillé pendant 20 ans dans la restauration, Phong a fondé avec ses associés le Red Tiger à Montréal, un restaurant-bar festif.

Lorsque le promoteur du QG l’a approché, sur le coup, le restaurateur n’était pas tellement intéressé à déménager à Québec.

« C’était quand même un gros step de tout laisser à Montréal pour venir ici », ajoute-t-il. 

Installé dans un immeuble à condos du QG Sainte-Foy où il n’a pas à sortir dehors pour aller à son restaurant, Phong ne regrette pas sa décision.

Une ville plus zen

« Depuis que je vis ici, je me sens plus zen et plus reposé. Il y a beaucoup d’endroits dans la nature où je peux faire de la randonnée. Québec, pour moi, c’est plus paisible et j’avais envie de ça. C’était quand même un défi d’amener une équipe avec moi. »

Pour mener à bien cette aventure, Phong a demandé à ses partenaires de l’accompagner à Québec, dont les frères Julien et Frédéric Phavorachith qui sont aussi chefs et associés. Les restaurants qui leur appartiennent à Montréal continuent de rouler. Phong fait les allers-retours lorsque c’est nécessaire. 

Quand on lui demande s’il aime sa nouvelle ville, ses yeux s’illuminent.

« Super ! La vue de mon appartement donne directement sur les montagnes. Les couchers de soleil, c’est magnifique. Le Vieux-Québec me charme beaucoup et j’aime aller faire des marches le long du fleuve », termine-t-il.

À VOIR AUSSI...