/sports/hockey/canadien
Navigation

Victoire du CH: Enfin des sourires

Le CH l’emporte 6 à 3 contre les Predators de Nashville

Coup d'oeil sur cet article

« C’est plus agréable gagner que perdre. » Une déclaration toute simple décrivait parfaitement l’ambiance après cette victoire convaincante de 6 à 3 du Canadien contre les Predators de Nashville, samedi, au Centre Bell. 

• À lire aussi: C’est bon pour le moral

• À lire aussi: Victoire du CH: «Ça fait vraiment du bien»–Montembeault

• À lire aussi: Marc Bergevin: pas question de lancer la serviette

Artturi Lehkonen, qui n’a rien d’un orateur à la Fidel Castro, a offert cette réplique après le match. 

Lehkonen avait le visage tuméfié, résultat d’un coup de bâton au visage de Tanner Jeannot, quand il a pris place dans la salle de presse. Auteur du premier but du match, son premier but de la saison, le numéro 62 avait le sourire au visage même s’il avait encore du sang sur ses lèvres. Pour une fois, il avait le sentiment du devoir accompli. 

Pour le Tricolore, c’était aussi tout un changement de cap après cet horrible revers de 6 à 0 contre les Penguins. 

« Nous étions frustrés après le match contre Pittsburgh, a dit Lehkonen. Nous n’avions pas aimé notre effort et nous voulions rebondir. Nous devions apprendre de cette défaite. »

Souvent invité à défendre ses coéquipiers après une cause perdante, Brendan Gallagher avait aussi le cœur léger. À l’image de Lehkonen, Gallagher a aussi touché la cible contre les Predators, marquant en supériorité numérique au début de la deuxième période. 

« Ça fait du bien de voir des sourires sur les visages des gars, a affirmé le numéro 11. Je n’ai pas besoin de vous expliquer trop longtemps, mais c’est difficile pour tout le monde cette saison. J’espère juste qu’on pourra poursuivre sur cette séquence. »

Le premier depuis Théodore

Il y a le premier but en 20 matchs de Lehkonen, les trois points de Tyler Toffoli (1 but, 2 passes), les deux buts rapides de Ryan Poehling, mais aussi la première victoire dans l’uniforme du CH de Samuel Montembeault. 

À son premier départ avec le Tricolore sur la glace du Centre Bell, Montembeault a repoussé 33 tirs. Matt Duchene a marqué les trois buts contre lui, les trois en troisième période. 

Avec ce gain contre les Predators, le jeune homme de 25 ans a signé la première victoire d’un gardien québécois depuis le 28 janvier 2006.

Il y a 15 ans, José Théodore avait aidé le Canadien à vaincre les Maple Leafs 4 à 3 en prolongation à Toronto.

Ce qu'on a remarqué     

Martin Chevalier / JdeM

Deux fois en 37 secondes

Ryan Poehling a marqué deux buts en seulement 37 secondes en deuxième période. Les deux fois, il a déjoué Juuse Saros grâce à des tirs puissants, un des poignets et l’autre sur réception. Après le doublé de Poehling, Saros a rangé son masque pour céder sa place à David Rittich. Le gardien finlandais a donné cinq buts sur 19 tirs. 

Onze attaquants

Dominique Ducharme se creuse les méninges pour relancer cette équipe en panne. Pour la visite des Predators, Ducharme a opté pour une formation à onze attaquants et sept défenseurs. Le temps d’un soir, c’était la bonne recette. Dans les gradins pour la dégelée de 6 à 0 contre les Penguins, le défenseur Chris Wideman a réintégré le groupe au détriment de l’ailier Michael Pezzetta. Wideman a apporté du « punch » à l’attaque avec deux passes. Le numéro 20 était de retour à la pointe pour la première vague en supériorité numérique. 

Du rififi

Il n’y a aucune rivalité naturelle entre Montréal et Nashville. Mais en fin de deuxième période, on se croyait à un duel contre les Bruins de Boston. Mathieu Olivier, qui jouait un premier match au Centre Bell, a cherché à réveiller ses coéquipiers en engageant un combat contre Josh Anderson. Avant même la reprise du jeu après cette bagarre, Mark Borowiecki et Nick Cousins ont brassé Alexander Romanov, ouvrant la porte à une autre mêlée. 

Le retour de « Fix you »

Dans un monde aussi superstitieux, le Canadien risque de faire revivre le classique Fix you de Coldplay pour l’entrée des joueurs sur la glace. Après un début de saison où on entendait Bulls on parade de Rage Against the Machine comme première chanson, le CH a recyclé Fix you » pour la visite des Predators.

+
Drouin
Il y avait plusieurs candidats comme Lehkonen et Toffoli Mais la palme revient à Jonathan Drouin qui a joué son meilleur match depuis son retour
-
Caufield
Cole Caufield a une chance en or de relancer sa saison avec le CH Mais le jeune ailier de 20 ans navait pas son dynamisme du printemps dernier
3
6
Première période
1-MON: Artturi Lehkonen (1)(Savard, Evans)2:41
Punitions: aucune
Deuxième période
2-MON: Christian Dvorak (3)(Anderson, Drouin)1:06

3-MON: Brendan Gallagher (4)(Drouin, Toffoli)AN-3:32

4-MON: Ryan Poehling (2)(Wideman, Lehkonen)9:31

5-MON: Ryan Poehling (3)(Toffoli, Wideman)10:08
Punitions: Olivier (Nsh) 3:23, Johansen (Nsh) 12:52, Olivier (Nsh) (maj) 18:56, Anderson (Mon) (maj) 18:56, Borowiecki (Nsh) 18:56, Borowiecki (Nsh) (inc) 18:56, Dvorak (Mon) 18:56, Dvorak (Mon) (inc) 18:56
Troisième période
6-NSH: Matt Duchene (10)(Josi, Johansen)AN-6:36

7-NSH: Matt Duchene (11)(Granlund, Tolvanen)AN-12:53

8-NSH: Matt Duchene (12)(Johansen, Granlund)16:27

9-MON: Tyler Toffoli (4)(Armia)18:30
Punitions: Toffoli (Mon) 6:07, Lehkonen (Mon) 12:45, Chiarot (Mon) 13:14
Tirs au but
NASHVILLE15 - 11 - 10 - 36
MONTRÉAL9 - 14 - 6 - 29
Gardiens:
NASHVILLE: Juuse Saros (P, 7-6-1), David Rittich (à 10:08 de la 2e pér)
MONTRÉAL: Samuel Montembeault (G, 1-3-1)
Avantages numériques:
NASHVILLE: 2 en 3
MONTRÉAL: 1 en 2
Arbitres:
Marc Joannette, Corey Syvret
Juges de lignes:
Brad Kovachik, Ryan Daisy
ASSISTANCE:
20 522
Ryan Poehling
Matt Duchene
★★
Artturi Lehkonen
★★★

À voir aussi