/world/usa
Navigation

États-Unis: plus de 90% des employés fédéraux se sont pliés à l’obligation vaccinale

US-PRESS-SECRETARY-PSAKI-HOLDS-DAILY-BRIEFING
Getty Images via AFP

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 90% des fonctionnaires fédéraux américains avaient reçu, lundi, au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, conformément à l’obligation désormais en place, a fait savoir la Maison-Blanche au moment de l’expiration de la date butoir. 

• À lire aussi: Affaire Epstein: la famille de Ghislaine Maxwell devant l’ONU

• À lire aussi: L’Américain Kyle Rittenhouse, acquitté de meurtres, affirme ne pas être raciste

• À lire aussi: COVID-19: le vaccin de Pfizer reste «100%» efficace chez les adolescents après 4 mois

«95% des 3,5 millions d’employés fédéraux sont en conformité, et 90% sont déjà vaccinés» avec au moins une dose, a déclaré, lors d’une conférence de presse, Jeff Zients, le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison-Blanche.

La porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, a précisé que la différence de 5% correspondait aux personnes ayant fait une demande d’exemption (approuvée ou en cours d’examen).

Le président Joe Biden avait signé, le 9 septembre, un décret obligeant les fonctionnaires à se faire vacciner, sans possibilité d’échapper à la seringue, en se faisant tester régulièrement.

La Maison-Blanche avait donné jusqu’au 22 novembre aux salariés de l’État fédéral pour se plier à cette nouvelle obligation sanitaire.

Le personnel du FBI l’a respectée à 99%, a détaillé Jeff Zients, et celui du fisc américain (IRS), à 98%, avec «près de 25% des employés de l’IRS s’étant fait vacciner après l’annonce du président», s’est-il félicité.

Pour ceux ne s’étant pas encore mis en règle, «un processus de pédagogie et de conseil» va commencer, a-t-il fait savoir la Maison-Blanche.

«Le but est de protéger les travailleurs, pas de les punir», a déclaré Jeff Zients.

L’administration Biden a aussi mis en place une obligation de vaccination contre la COVID-19 dans les entreprises privées de plus de 100 salariés, mais cette décision a été suspendue par la justice.

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.