/world/usa
Navigation

L'Américain Kyle Rittenhouse, acquitté de meurtres, affirme ne pas être raciste

L'Américain Kyle Rittenhouse, acquitté de meurtres, affirme ne pas être raciste
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune Américain Kyle Rittenhouse, acquitté après avoir abattu deux hommes lors d'une manifestation antiraciste en 2020, a affirmé qu'il n'était pas raciste et qu'il soutenait le mouvement Black Lives Matter, dans un entretien qui doit être diffusé lundi. 

• À lire aussi: Rittenhouse: aux armes citoyens?

• À lire aussi: La légitime défense « n’est pas illégale », se félicite Kyle Rittenhouse, acquitté de meurtres

« Je ne suis pas raciste, je soutiens le mouvement Black Lives Matter, je soutiens les manifestations pacifiques », dit-il sur Fox News en référence aux manifestations qui se sont multipliées aux États-Unis après la mort de George Floyd, un Afro-Américain, lors de son interpellation par un policier blanc à Minneapolis fin mai 2020.

Kyle Rittenhouse, 18 ans, était jugé pour avoir tué deux hommes de 26 et 36 ans et blessé un troisième avec un fusil semi-automatique, le 23 août 2020 à Kenosha, dans la région des Grands Lacs.

Il était venu dans cette ville du Wisconsin avec un groupe de citoyens armés pour, selon lui, « protéger » les commerces de pillages lors de manifestations de colère contre le racisme après que Jacob Blake, un homme afro-américain, eut été gravement blessé par un policier de Kenosha.

Kyle Rittenhouse a été acquitté vendredi après avoir plaidé la légitime défense, assurant avoir tiré après avoir été pris en chasse et attaqué par ces trois hommes, tous blancs comme lui.

Ce verdict a choqué une partie de l'Amérique, estimant qu'il offrait un blanc-seing aux partisans de la suprématie blanche et aux groupes armés.

« Ce procès n'a rien à voir avec le racisme, c'était à propos du droit à la légitime défense », a affirmé le jeune homme dans l'extrait de cet entretien qui doit être diffusé dans la soirée.

Avant son arrivée à Kenosha, Kyle Rittenhouse avait posté plusieurs messages sur les réseaux sociaux en soutien aux forces de l'ordre.