/world/usa
Navigation

Des bandes de voleurs multiplient les razzias dans les grands magasins en Californie

Des bandes de voleurs multiplient les razzias dans les grands magasins en Californie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

LOS ANGELES | Trois personnes accusées d'avoir participé à une razzia en groupe d'un magasin en Californie étaient interrogées par la police mardi, dernier évènement en date d'une nouvelle tendance criminelle dans cet État américain impliquant parfois plusieurs dizaines de personnes. 

• À lire aussi: États-Unis: le drame de la parade de Noël frappe le pays déjà à cran

• À lire aussi: Procès du meurtre d'un joggeur afro-américain: le jury entame les délibérations

Quelque 20 personnes dans quatre voitures ont pris part à la razzia d'un grand magasin de Los Angeles lundi soir, abattant une masse sur la vitrine avant de pénétrer dans l'enceinte pour s'emparer de vêtements pour hommes.

Samedi, ce sont plus de 80 personnes qui ont afflué pour voler un grand magasin de Walnut Creek, près de San Francisco.

Le vol «était clairement planifié», affirme la police de la ville dans le quotidien San Francisco Chronicle.

Le lendemain, deux tentatives similaires ont eu lieu dans la ville cossue de Beverly Hills, en banlieue de Los Angeles, un groupe tentant de briser les vitrines de magasins Louis Vuitton et Saks Fifth Avenue.

La police affirme que les deux tentatives ont été infructueuses.

Des bandes de voleurs maniant des marteaux ont également pris pour cible plusieurs magasins californiens au cours du week-end, jusque dans le centre de San Francisco.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montreraient des personnes au visage dissimulé sortir à toute vitesse d'un magasin Louis Vuitton, avec la marchandise dérobée.

Dans la grande ville d'Oakland, près de San Francisco, des bandes prenant pour cible des magasins de cannabis ont ouvert le feu lors d'une confrontation avec la police.

«Nous avons des renseignements qui indiquent que c'est un collectif de personnes, plusieurs groupes, qui se rassemblent pour commettre ces tentatives de cambriolage», a déclaré le chef de la police d'Oakland, LeRonne Armstrong, au San Francisco Chronicle, précisant qu'il semblerait que l'opération ait été organisée via les réseaux sociaux.

Malgré cette série de vols très médiatisés, les statistiques du département de la Justice de la Californie montrent que le niveau de criminalité en Californie figure à un niveau historiquement bas.

Cependant, les vols et cambriolages semblent avoir augmenté en 2021 par rapport à l'année précédente, quand les restrictions liées à la pandémie avaient permis de réduire fortement les chiffres de certaines catégories de crimes et délits.

À VOIR AUSSI...