/news/society
Navigation

Entente de principe conclue entre les travailleurs et l’Accueil Bonneau

Accueil Bonneau
Photo d'archives Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs syndiqués de l’Accueil Bonneau ont adopté à 100 % l’entente de principe pour leur nouvelle convention collective, après des mois de négociation.

• À lire aussi: Un plan pour éradiquer l’itinérance chronique

• À lire aussi: Ce propriétaire montréalais loue à une vingtaine d’ex-itinérants

L’entente comprend une augmentation salariale de 4,8 %, et de 19 % d’ici 2024 pour le salaire d’entrée des intervenants. Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de l’Accueil Bonneau, affilié à la CSN, a également obtenu la participation des salariés à la planification stratégique, ainsi qu’un projet pilote sur un horaire de quatre jours, et 12 congés personnels dont huit monnayables.

«Le syndicat des travailleuses et travailleurs de l’Accueil Bonneau - CSN a fait face à une négociation difficile avec un employeur qui a été reconnu coupable d’entrave syndicale», a indiqué le syndicat dans un communiqué, mardi, estimant avoir «arracher cette entente de principe» à l’employeur.

«Nous faisons chaque jour un travail essentiel auprès des plus vulnérables de notre société et nous devons être reconnus», a déclaré Frédéric Morin, président du syndicat.

À VOIR AUSSI