/news/consumer
Navigation

Faire bouillir son homard vivant, de la cruauté animale?

Faire bouillir son homard vivant, de la cruauté animale?
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Un rapport commandé par le Royaume-Uni recommande d’arrêter de faire bouillir des homards et des crabes s’ils sont toujours vivants.

En analysant 300 études scientifiques, des chercheurs ont conclu que les crustacés, tout comme les pieuvres, les écrevisses et les seiches, sont des êtres sensibles, rapporte CNN.

Ce faisant, ces animaux marins sont capables de ressentir la douleur et d'apprendre à se protéger.

  • Écoutez le chroniqueur Alain Pronkin avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Avec la désignation d'«êtres sensibles», les bêtes pourraient être protégées en vertu d’une loi sur le bien-être animal présentement débattue au Royaume-Uni.

Si elle est adoptée, la loi mettrait sur pied un comité chargé de déterminer comment les décisions du gouvernement impacteront le bien-être des animaux.

À VOIR AUSSI