/news/education
Navigation

Nouvelle convention collective pour les professionnels de l’éducation

Teacher and children with face mask back at school after covid-19 quarantine and lockdown.
Halfpoint - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Les professionnels de l’éducation membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) au Québec ont signé mardi après-midi leur nouvelle convention collective avec le gouvernement québécois.

Le nouveau contrat de travail couvre la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2023, pour une durée de trois ans. Les augmentations salariales seront de 2% par année, et le contrat comprend également une bonification de la structure salariale qui entrera en vigueur en 2022.

«Les résultats de cette ronde de négociations sont un premier pas important dans la reconnaissance de l’expertise du personnel professionnel de l’éducation, qui est essentielle pour la réussite scolaire des élèves. Le combat est loin d’être terminé, il faut que la pratique redevienne attrayante dans les écoles publiques par rapport au secteur privé. Lors de son élection, ce gouvernement avait dit vouloir miser sur l’éducation. Les prochaines négociations seront un moment de vérité», a déclaré Julie Tassé, présidente du Syndicat des professionnelles et professionnels Laval‒Rive-Nord (SPPLRN-SCFP 5222), par voie de communiqué.

Le SPPLRN représente 940 membres professionnels de l’éducation provenant de 32 corps d’emploi répartis dans trois centres de services scolaires (des Affluents, de Laval, des Mille-Îles).

À voir aussi