/entertainment/opinion/columnists
Navigation

L'ONF se fout de notre gueule

Documentaire ONF
Capture d’écran ONF

Coup d'oeil sur cet article

C’est la semaine de l’histoire du Canada. Et pour fêter ça, l’Office national du film a mis en ligne « un documentaire interactif dans lequel des stars de YouTube partagent leurs différents points de vue sur l’histoire rocambolesque de notre Constitution ».

Le problème, c’est que le segment Québec est animé par une Youtubeuse qui parle un franglais ridicule et qui s’adresse à nous comme si on était des débiles légers.

C’EST PAS « NICE »

Dans cette caricature de documentaire intitulé Loi suprême, vous verrez la Youtubeuse Emma, avec ses cheveux roses fluo et ses jeans troués, vous raconter « La nuit des longs couteaux ».

« Est-ce que tu t’es déjà senti trahi ? Tsé quand ton amie te dit que t’es sa BFF, mais que finalement, elle donne un collier d’amitié à ta pire ennemie ? Ben ça, ça fait mal. »

Pour son rappel historique, elle nous prévient qu’on rewind aux années 1970.

René Lévesque est présenté comme « un homme full passionné ». Pierre-Elliott Trudeau et René Lévesque, qui sont des amis et des ennemis, sont présentés comme étant des « frenemies », la contraction de friends et enemies.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Coudonc, est-ce qu’il y a quelqu’un à l’Office national du film qui considère que c’est correct de s’adresser aux Québécois avec ce genre de vocabulaire même pas digne d’un secondaire 5 ?

Et ce n’est pas tout.

  • Écoutez la chronique de Sophie Durocher au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio:

Emma la Youtubeuse nous précise que Trudeau voulait écraser le mouvement souverainiste. Et ça, c’est « pas nice ». Pas nice ? Misère, Ti-Poil doit se retourner dans sa tombe.

Le reste du segment est rempli d’anglicismes. « Spoiler, ça va brasser ! », « On va essayer une dernière shot ». Et tout ça pour nous raconter le rapatriement de la Constitution et la trahison dont Lévesque et le Québec ont été l’objet !

Pour nous expliquer que les différentes tentatives d’inclure le Québec dans la Constitution n’ont pas fonctionné, Emma la Youtubeuse nous lance un beau gros Epic fail.

Installée devant son miroir, en se maquillant, elle nous explique que le rapatriement de la Constitution, c’est « une grosse affaire ». Misère, quelle pauvreté intellectuelle, quel manque de vocabulaire, quelle absence totale de décence.

« À part dans les cours d’histoire, on n’en parle pas bin bin », conclut-elle à propos de la Constitution.

Le plus triste dans tout ça, c’est qu’à une autre époque, dans son émission Point de mire, le fameux René Lévesque, qu’Emma trouve « full passionné », était installé devant un simple tableau noir pour nous parler de notions de géopolitique.

Mais quand l’Office national du film veut nous intéresser à notre propre histoire, on doit engager une influenceuse qui baragouine un franglais déplorable ?

On doit s’adresser aux Québécois comme s’ils étaient des décérébrés ?

Vous vous demandez qui est cette Youtubeuse engagée par l’ONF ? Sur son compte Instagram, Emma Bossé se présente ainsi : « Tarot, astro, weirdo ». Hé oui, c’est une tireuse de cartes de tarot !

ON SE MOQUE DE QUI ?

Cher ONF, c’est ton documentaire sur la Loi suprême qui est un « epic fail », ce qui se traduit par « échec de proportions épiques ».