/finance/business
Navigation

Saint-Bruno-de-Montarville: un terrain industriel de 4,3 millions de pieds carrés pour Montoni

Saint-Bruno-de-Montarville: un terrain industriel de 4,3 millions de pieds carrés pour Montoni
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le promoteur Montoni a annoncé mercredi l’acquisition d’un terrain de 4,3 millions de pieds carrés dans l’Écoparc industriel de Saint-Bruno-de-Montarville, sur la Rive-Sud.

• À lire aussi: Montoni va développer le Parc scientifique de Bromont

L’investissement conclu en association avec le gestionnaire de fonds Alberta Investment management Corporation et un autre régime de retraite institutionnel permettra de consolider L’offre de terrains industriels à la périphérie de Montréal.

La construction des bâtiments industriels totalisant 1,6 million de pieds carrés débutera en 2022 pour un développement qui représente un investissement de près de 400 millions $.

Le choix du site n’est pas fortuit, puisque le projet sera érigé près de l’autoroute 30 et la route 116, deux axes routiers importants dans la chaîne logistique en Amérique du Nord.

Avec ses deux partenaires, le groupe Montoni compte par son investissement participer au développement durable de la municipalité de Saint-Bruno.

«Nous sommes reconnaissants d'avoir l'opportunité de participer au développement de Saint-Bruno-de-Montarville. Fidèle à nos pratiques, le développement sera qualitatif et respectueux du milieu dans lequel nous nous établissons», a indiqué par communiqué Dario Montoni, président du groupe Montoni.

«La logistique demeure un secteur primordial pour AIMCo et c'est avec enthousiasme que nous nous associons à un développeur de premier plan qui partage notre engagement envers les meilleures pratiques sur le plan environnemental», a mentionné Tony Vadacchino, un des vice-présidents d’AIMCo.

«La Ville entrevoit avec optimisme la réalisation de projets industriels structurants de prestige. Ceux-ci contribueront à créer un milieu de vie stimulant, qui respecte l'environnement, tout en valorisant des activités industrielles à haute valeur ajoutée, de recherche et de développement, de centres de logistique et de sièges sociaux», a réagi de son côté Ludovic Grisé Farand, maire de Saint-Bruno-de-Montarville.

À VOIR AUSSI