/world/europe
Navigation

5e vague en Belgique: le rebond de l'épidémie supérieur aux prévisions «les plus pessimistes»

5e vague en Belgique: le rebond de l'épidémie supérieur aux prévisions «les plus pessimistes»
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

L'augmentation des contaminations et des hospitalisations liées à la COVID en Belgique est «supérieure aux courbes les plus pessimistes» esquissées la semaine dernière par les experts scientifiques, a annoncé jeudi le premier ministre belge Alexander De Croo.

• À lire aussi: COVID-19: 100 000 morts en Allemagne où «chaque jour compte»

• À lire aussi: COVID-19 en France: pas de confinement, mais un durcissement des mesures face à la 5e vague

• À lire aussi: Nouveau variant de la COVID-19 détecté en Afrique du Sud

Il réunira en urgence vendredi matin les chefs des exécutifs des entités fédérées pour décider de nouvelles mesures. «Les dernières données récoltées montrent que la situation épidémiologique s'est considérablement détériorée ces derniers jours», a souligné M. De Croo dans un communiqué.

Les contaminations en rythme quotidien ont battu lundi un record en Belgique depuis le début de la pandémie en mars 2020, avec 23 621 nouvelles infections enregistrées par l'institut de santé publique Sciensano.

Le précédent record remontait à la deuxième vague, avec 22 221 contaminations recensées le 27 octobre 2020, toujours selon Sciensano.

Sur la semaine écoulée, il y a eu en moyenne plus de 16 000 infections par jour dans ce pays de 11,5 millions d'habitants.

La courbe est exponentielle depuis le plateau maintenu tout au long de l'été jusqu'à début octobre, quand le niveau ne dépassait pas les 2 500 contaminations par jour.

Il faut désormais de nouvelles mesures pour «soulager les soins», selon le premier ministre.

M. De Croo a aussi assuré que les autorités comptaient accélérer la vaccination et notamment l'administration de la dose de rappel, que seuls 1,2 million de Belges ont reçu à ce jour. Par ailleurs, 75% de la population globale a eu une première vaccination complète.

La décision de convoquer une nouvelle réunion en urgence a été prise après un contact entre Alexander De Croo et ses homologues néerlandais Mark Rutte et luxembourgeois Xavier Bettel, selon le cabinet de M. De Croo.

Cette réunion intervient moins de dix jours après un précédent comité de concertation qui s'était contenté d'imposer le télétravail quatre jours par semaine et d'élargir le port du masque et l'usage du pass sanitaire.

À l'issue de cette réunion le 17 novembre les dirigeants belges étaient convenus de se retrouver en janvier pour une évaluation de ces mesures. Plusieurs experts avaient critiqué la légèreté des mesures, appelant à des restrictions plus fortes.

À voir aussi