/news/green
Navigation

Conditions difficiles sur les routes avec neige et verglas

La première bordée de neige de la saison est annoncée dès vendredi

Tempête de neige
Photo d’archives, Martin Chevalier Les Québécois peuvent s’attendre à devoir sortir leur balai à neige en raison de la tempête à venir.

Coup d'oeil sur cet article

À moins d’une semaine de la date limite pour installer ses pneus d’hiver, la prudence est de mise sur les routes puisqu’un cocktail de neige et de pluie verglaçante est censé s’abattre dès ce matin sur plusieurs régions du Québec.

• À lire aussi: Une première bordée de neige attendue vendredi dans la région de Québec

« Dans l’idéal, ceux qui n’ont pas besoin de rouler, ne prenez pas votre véhicule », résume Jesse Caron, expert en automobile chez CAA Québec.

Des secteurs du sud du Québec pourraient recevoir une première bordée de neige en raison d’une dépression provenant des Grands Lacs. 

Mélange de précipitations

« Pour Montréal, c’est plus un mélange de précipitations qu’on attend, explique Gregory Yang, météorologue pour Environnement Canada. Ça va commencer en pluie et se changer en neige. On attend 2 à 4 cm de neige d’ici [vendredi soir] et 5 cm sur la Rive-Sud. »

En se déplaçant vers l’est, la neige pourrait être plus abondante puisque l’Estrie, la Beauce et le Bas-Saint-Laurent attendent jusqu’à 20 cm, précise M. Yang.

  • Écoutez le tour des actualités de Philippe-Vincent Foisy et Carl Marchand sur QUB Radio:

Heure de pointe risquée

Les automobilistes de la Rive-Nord et de Laval devront faire preuve d’une grande prudence puisque de la pluie verglaçante était annoncée pour ces régions la nuit dernière.

« Vu que ça arrive pendant la nuit, l’heure de pointe pourrait être plus risquée ce matin », met en garde M. Yang. 

« Il y a toujours un peu plus de brasse-camarade sur la route à la première neige, rappelle Jesse Caron. Il y a toujours quelque chose pour nous surprendre et il faut se réhabituer à freiner plus tôt. »

D’autant plus que plusieurs automobilistes pourraient rouler sans leurs pneus d’hiver, puisque la date limite pour pouvoir emprunter la route sans ceux-ci arrive seulement mercredi prochain.

« Ça va être un problème pour certaines personnes qui ne sont pas prises assez tôt pour avoir un rendez-vous ou qui n’ont pas réservé leurs pneus, pense M. Caron. Il y avait [déjà] des retards dans la pose de pneus », ajoute-t-il, en évoquant la pénurie de main-d’œuvre et de pneus neufs.

–Avec l’Agence QMI