/entertainment/tv
Navigation

«Je me pince pour y croire : François Chénier, le nouveau Symphorien

Coup d'oeil sur cet article

La populaire émission Symphorien va renaître de ses cendres, grâce à une adaptation au Théâtre du Vieux-Terrebonne. Et c’est le comédien François Chénier qui aura le mandat de camper le personnage joué autrefois par Gilles Latulippe.

• À lire aussi: Symphorien de retour... au théâtre

«Je me pince pour y croire», a clamé le comédien de 51 ans, en entrevue à l’émission de Denis Lévesque.

Lorsqu’il était jeune, François Chénier a d’ailleurs affirmé qu’il souhaitait être le Gilles Latulippe de sa génération

«C’est quelqu’un que j’aimais beaucoup et c’est quelqu’un pour qui j’ai un énorme respect», affirme le comédien.

Ce dernier se rappelle d’ailleurs avoir rédigé un travail d’université, pour lequel il a obtenu la note de A+, sur l’authenticité de Gilles Latulippe en le comparant à d’autres directeurs de théâtre.

«L’avantage était nettement en faveur de M. Latulippe», mentionne François Chénier.

Les auteurs de l’adaptation théâtrale de Symphorien ont déjà formulé le souhait de ramener le personnage à la télévision.

Une idée qui plaît à François Chénier, puisque celui-ci juge que le «sitcom» mériterait un retour au petit écran.

«Ça ne mourra jamais cette forme-là», affirme-t-il.