/news/transports
Navigation

Laval: la direction de la STL dénonce la grève des chauffeurs d’autobus

Laval: la direction de la STL dénonce la grève des chauffeurs d’autobus
Photo d'archives Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

La direction de la Société de transport de Laval (STL) dénonce la grève des chauffeurs d’autobus prévue vendredi et samedi et déplore que celle-ci pénalise «inutilement» la clientèle.

• À lire aussi: Deux jours de grève à la Société de transport de Laval

Le syndicat représentant les chauffeurs de la STL (SCFP 5959) a annoncé mardi le recours à une grève de 48 heures à partir de vendredi à 4 h, même si le Tribunal administratif du travail a tranché pour le maintien des services essentiels durant les heures de pointe de la journée de vendredi.

«La direction de la STL est sincèrement désolée des inconvénients que la grève des chauffeurs peut occasionner à sa clientèle et trouve regrettable cette décision du Syndicat, malgré les négociations en cours», a indiqué par communiqué le transporteur, jeudi.

L’employeur persiste à dire que l’offre proposée au syndicat est «équitable» et «comparable» à celle négociée avec les syndicats des employés de bureau et de l’entretien, dont les conventions collectives ont été renouvelées.

La STL précise que le service sera réduit de moitié vendredi, alors que le samedi aucun service d’autobus ne sera offert à la population, selon la décision du TAT.

«Dans le cadre des discussions pour déterminer les services offerts durant les journées de grève, la STL aurait souhaité, et a demandé, à ce qu'il y ait du service le samedi 27 novembre, mais nous n'avons pas réussi à convaincre le syndicat et la commission», a ajouté la STL.

À VOIR AUSSI