/news/transports
Navigation

Les automobilistes québécois moins distraits que ceux de l’Ouest

Trafic
Photo d'archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les automobilistes du Québec et de l’Ontario sont moins distraits au volant que ceux de l’Ouest du pays, conclut une étude d’Hellosafe dévoilée jeudi.

• À lire aussi: Frappée mortellement à l’intersection qu’elle redoutait

• À lire aussi: La SQ veut limiter les collisions graves

Selon l’étude, 340 personnes ont péri dans un accident de la route au Québec en 2019, soit le plus grand nombre devant l’Ontario (335), la Colombie-Britannique (289) et l’Alberta (289).

Par contre, seuls 47 de ces décès, soit 13,8 % du total, ont pu être attribués à la distraction au volant – comme le fait d’utiliser son cellulaire en conduisant –, ce qui représente le plus faible taux au pays, suivi de près par l’Ontario qui affiche un taux de 14,75 % des décès attribuables à la distraction.

À l’opposé du spectre, la Colombie-Britannique compte pratiquement deux fois plus de décès liés à la distraction (27 %), tandis que l’Alberta se rapproche de ce taux (24,9 %).

Plus largement, 21 % des accidents seraient dus à la distraction au Québec, un taux qui grimpe jusqu’à 35 % en Colombie-Britannique.

Le manque d’attention des conducteurs sur la route n’est évidemment pas sans conséquence. En plus de mettre la vie des uns et des autres en péril, la distraction au volant coûte cher aux assureurs, qui devront débourser environ 102,3 millions $ en réclamations seulement en 2021, a évalué Hellosafe.

À VOIR AUSSI