/lifestyle/family
Navigation

Écorces et fruits en attendant la neige

Coup d'oeil sur cet article

Une fois le spectacle flamboyant des feuilles d’automne terminé et avant que la neige couvre le sol, il faut traverser une période plutôt morne de quelques semaines où les jardins manquent définitivement d’éclat. Grâce à leur écorce colorée, certains arbres et arbustes donnent de la couleur et un peu de dynamisme aux aménagements paysagers durant cette époque. D’autres espèces produisent des fruits attrayants qui persistent au-delà de l’automne. Voici la description de quelques-unes de ces plantes qui enjolivent nos jardins durant la saison morte. 

Cornouiller blanc « Siberian Pearls » 

Photo courtoisie

  • Hauteur : 2,50 m
  • Largeur : 2,50 m
  • Fructification : blanche d’août à octobre, persistant ensuite une partie de l’hiver
  • Écorce : rouge
  • Ensoleillement : soleil, mi-ombre et ombre légère, ombre moyenne
  • Sol : s’adapte à divers types de sols
  • Rusticité : zone 2

Le cornouiller blanc « Siberian Pearls » figure parmi les plantes ligneuses les plus attrayantes qui soient, surtout lors de la saison morte. Il produit durant la dernière quinzaine de juin de petites fleurs blanches disposées en cymes aplaties rappelant des ombelles qui se transforment ensuite en fruits très décoratifs de couleur blanche, parfois légèrement teintée de mauve. Ses fruits, qui persistent au-delà de l’automne, contrastent vivement avec ses tiges dont l’écorce est rouge. 

Houx verticillé 

Photo courtoisie

  • Hauteur : 2 m
  • Largeur : 2 m
  • Fructification : rouge d’août à novembre, persistant ensuite presque tout l’hiver
  • Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre légère
  • Sol : s’adapte à plusieurs types de sols frais ou humides
  • Rusticité : zone 3

Contrairement aux autres espèces et cultivars de houx, le houx verticillé perd ses feuilles durant l’hiver. Ce phénomène permet de bien voir sa jolie fructification. Très prolifique, il forme une multitude de petits fruits rouges dont se nourrissent certaines espèces d’oiseaux. Pour leur part, les cultivars « Afterglow » et « Winter Gold » produisent des fruits orangés.

Les houx sont dioïques : les fleurs femelles et les fleurs mâles se forment sur des plants distincts. Pour que les houx femelles produisent des fruits, il faut les planter à proximité de plants mâles. Un mâle fournit suffisamment de pollen pour faire fructifier une quinzaine de femelles. Attention ! Bien que les oiseaux les mangent, les fruits du houx verticillé sont toxiques pour les êtres humains. 

Cerisier de l’Amour 

Photo courtoisie

  • Hauteur : 8 m
  • Largeur : 5 m
  • Fructification : noire en août et septembre
  • Écorce : brun orangé
  • Ensoleillement : soleil, mi-ombre
  • Sol : riche, humide et bien drainé
  • Rusticité : zone 2

Le cerisier de l’Amour est un petit arbre originaire du nord de la Chine et de Sibérie parfaitement adapté aux climats nordiques et possédant une grande valeur écologique et ornementale. Ses fleurs blanches qui éclosent au printemps sont pollinisées par les abeilles et les bourdons, alors que ses fruits de couleur pourpre foncé presque noire servent de repas à de nombreux oiseaux et petits mammifères. Outre sa floraison, l’attrait le plus remarquable de cette espèce est assurément sa belle écorce de couleur brun orangé qui est bien visible durant la fin de l’automne et à l’hiver. 

Myrique de Pennsylvanie 

Photo courtoisie

  • Hauteur : 2 m
  • Largeur : 3 m
  • Fructification : grise de septembre à novembre, persistant ensuite tout l’hiver
  • Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre légère
  • Sol : s’adapte à divers types de sols
  • Rusticité : zone 4 b

Bien qu’il ait une préférence pour les sols sableux bien drainés, le myrique de Pennsylvanie s’adapte à presque tous les types de terrains, incluant ceux qui sont argileux, tourbeux, alcalins, acides, humides, secs, pauvres ou salins. Son abondante fructification grise, à la pelure ratatinée, sert de nourriture hivernale à certaines espèces d’oiseaux. Il est à noter que le myrique de Pennsylvanie est dédaigné par le cerf de Virginie.  

Symphorine « Amethyst »  

Photo courtoisie

  • Hauteur : 1,50 m
  • Largeur : 1,50 m
  • Fructification : fruits ronds de couleur rose de septembre à novembre, persistant ensuite une partie de l’hiver
  • Ensoleillement : soleil, mi-ombre et ombre légère
  • Sol : s’adapte à divers types de sols
  • Rusticité : zone 3

Les fruits de la symphorine « Amethyst » ont l’allure de véritables bonbons ! De couleur rose, ils enjolivent les jardins pendant une longue période, qui va de la fin de l’été jusqu’au milieu de l’hiver. En plus d’être fort décoratifs, ces fruits colorés sont appréciés par divers oiseaux, particulièrement par le cardinal rouge.

Bouleau de l’Himalaya « Grayswood Ghost » 

Photo courtoisie

  • Hauteur : 12 m
  • Largeur : 6 m
  • Écorce : blanche
  • Ensoleillement : soleil
  • Sol : bien drainé
  • Rusticité : zone 4

Originaire de l’Himalaya, ce superbe cultivar de bouleau se caractérise par son écorce blanche et lisse, très brillante. La nuit, éclairé par la lune, sa présence presque irréelle peut donner l’impression aux esprits imaginatifs qu’il s’agit d’un fantôme, ce qui lui a valu son nom de « Grayswood Ghost ».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.