/world/pacificasia
Navigation

Kirghizstan: arrestation de 15 personnes soupçonnées de préparer un putsch

Kirghizstan: arrestation de 15 personnes soupçonnées de préparer un putsch
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Bichkek | Les services de sécurité du Kirghizstan ont annoncé vendredi l'arrestation de 15 personnes soupçonnées de préparer un coup d'État, à l'avant-veille d'élections législatives dans cette ex-république soviétique d'Asie centrale régulièrement secouée par des crises politiques. 

Les individus arrêtés, dont les noms n'ont pas été communiqués, sont soupçonnés d'avoir voulu préparer le terrain à un putsch en semant le chaos avec des manifestations réunissant «1000 jeunes gens agressifs» après le scrutin qui se tiendra dimanche, a indiqué le Comité étatique pour la sécurité nationale.

«Ce groupe planifiait d'organiser des manifestations d'envergure (dans la capitale) Bichkek, puis d'aggraver la situation en provoquant des affrontements avec les forces de l'ordre et s'emparer du pouvoir par la force», a-t-il ajouté dans un communiqué.

Selon le Comité, la police a également saisi «des armes à feu et des munitions» lors de perquisitions.

Pays pauvre situé aux frontières du Kazakhstan et de la Chine, le Kirghizstan a été en proie à de multiples crises politiques depuis son indépendance il y a 30 ans.

Les élections y sont plus concurrentielles que dans les autres pays d'Asie centrale, dominée par des régimes très autoritaires, mais l'instabilité y est forte.

L'an dernier, des élections législatives avaient été suivies de manifestations dénonçant des fraudes en faveur du président d'alors, Sooronbaï Jeenbekov.

À Bichkek, la capitale, des manifestants avaient occupé d'importants bâtiments gouvernementaux et des centaines de personnes avaient été blessées lors d'affrontements avec la police.

Le résultat du vote avait finalement été annulé et un politicien, Sadyr Japarov, avait été libéré de prison, puis nommé Premier ministre par intérim. Devenu l'homme fort du pays, il a ensuite été largement élu président en janvier 2021.