/sports/racing
Navigation

Patinage de vitesse: Kim Boutin couronnée d’or aux Pays-Bas

Il s’agit d’une première médaille d’or en Coupe du monde pour la patineuse depuis son retour à la compétition

Patinage de vitesse: Kim Boutin couronnée d’or aux Pays-Bas
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Kim Boutin est de retour sur la plus haute marche du podium. Après le bronze une semaine auparavant, elle a gagné le 500 mètres samedi, à Dordrecht.

• À lire aussi: Jelonek ratera les dernières Coupe du monde

• À lire aussi: Patinage de vitesse: Les Canadiens sur le podium

La triple médaillée des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018 jubilait après avoir franchi la ligne d’arrivée.

« Yes, je suis de retour, a lancé Boutin. Je me sentais super bien et ce fut une course super cool. Au-delà du résultat, je retiens le parcours et les choix qui ont mené à cette médaille d’or. En arrêtant la compétition l’an dernier pour prioriser ma santé mentale, j’ai fait un choix qui aurait pu mettre en péril mes chances aux Jeux olympiques. C’était comme lancer une pièce de monnaie en l’air. C’est plus difficile sur 1000 m, mais j’en ai pas tant perdu au 500 m, où j’ai été surprise de rater mon record du monde par seulement 0 s 003 en quart de finale avec un temps de 41 s 939. »

Meneuse une bonne partie de la course, Boutin a été dépassée par Arianna Fontana avant de servir la même médecine à l’Italienne pour filer vers la victoire. 

« Cette victoire a un cachet spécial parce que j’ai dépassé Arianna, a souligné Boutin. J’ai été capable de jouer de finesse et de réagir instinctivement à une vitesse élevée. J’étais très nerveuse aujourd’hui [samedi] et ça ressemblait à de l’anxiété. J’ai réussi à passer au travers et à me calmer, ce que je n’aurais pas été capable de faire dans le passé. »

Fontana et Boutin occupent les deux premiers échelons au classement général.

Première médaille pour Dubois

Steven Dubois a gagné sa première médaille individuelle de la saison. Le champion canadien a remporté l’argent au 500 m. En franchissant la ligne d’arrivée, il semblait néanmoins déçu de son résultat. 

« J’ai été déçu un peu en passant la ligne, mais j’ai célébré plus tard, a-t-il raconté. J’ai de la difficulté à me satisfaire d’une deuxième ou d’une troisième position. »

Compte tenu de ses succès aux nationaux en août, à Montréal, Dubois avait de grandes attentes en Coupe du monde, mais son début de saison a été difficile. 

La patineuse de vitesse courte piste originaire de Sherbrooke Kim Boutin a joué de finesse, hier, à Dordrecht, pour terminer la compétition sur la plus haute marche du podium.
Photo courtoisie, speedskating.ca
La patineuse de vitesse courte piste originaire de Sherbrooke Kim Boutin a joué de finesse, hier, à Dordrecht, pour terminer la compétition sur la plus haute marche du podium.

« Je me suis mis beaucoup de pression lors des premières Coupes du monde et mes performances décevantes m’ont ramené sur terre, a-t-il expliqué. J’étais déçu à mon retour à Montréal de ne pas avoir performé à mon plein potentiel. Ça n’a pas bien été la semaine dernière en Hongrie alors que j’ai commis les mêmes erreurs que lors des deux premières étapes. »

« Cette médaille fait du bien et je suis content d’avoir atteint la finale A aussi au 1500 m, de poursuivre Dubois, qui a versé quelques larmes après son succès. J’ai réussi à me calmer et cela a paru dans mes performances. J’étais plus confiant et j’avais plus de jambes. J’aurais aimé remporter plus de médailles, mais je suis vraiment satisfait de mon 500 m, mais il reste beaucoup de travail à faire au 1000 m et au 1500 m ».

En raison de la chute du Hongrois
Sandor Liu Shaolin, le Chinois Daijing Wu et Dubois ont survolé la finale. 

« Je ne me sentais pas assez bien pour tenter quelque chose, sans compter la façon dont les officiels décernent les pénalités, a-t-il précisé. J’ai réussi à dépasser le Hongrois, mais il y a eu un accrochage et je n’avais pas confiance en mes lames. »

L’argent pour Sarault

Courtney Sarault a de son côté poursuivi son bon début de saison en remportant l’argent au 1500 m.

« Je savais qu’il y aurait du chaos à l’arrière et mon objectif était de me retrouver dans le top 2, a-t-elle expliqué. J’ai fait une course intelligente. C’est difficile de dépasser les filles dans le top 10. Il y avait de gros noms en finale, mais je ne me suis pas laissé impressionner et je me suis concentrée sur ma course. »

Chez les hommes, Dubois a terminé en cinquième place alors que Charles Hamelin et Pascal Dion ont été disqualifiés avant d’atteindre la ronde ultime.