/opinion/columnists
Navigation

De haut en bas

chronique beaudry

Coup d'oeil sur cet article

Qu’est-ce qui ne va pas ? Le manque de ressources ou le manque d’efforts ? Les deux.

Qu’est-ce qui ne marche pas ? Le manque de confiance ou le manque de leadership ? Les deux.

La débandade est-elle chronologique ou hiérarchique ? Les deux.

Après un camp d’entraînement insuffisant et trop bref s’est vite installé l’abandon général. Du vestiaire des joueurs à votre taverne, tout le monde a su que la direction de la formation n’était justement plus une équipe.  

Le tandem Molson-Bergevin, c’est fini, et tout le monde le sait. Méchant départ ! Pendant ce temps, le club est alors retombé entre les mains d’un instructeur expérimenté de quelques mois à peine.

Qui plus est, le capitaine, le rassembleur, peut-être moins rapide, mais qui savait en ramasser un d’aplomb de temps en temps, ne reviendra plus. Weber habite dans l’ouest du pays maintenant.  

Aussi, celui que l’on dépeint comme le meilleur joueur depuis des années, le gardien de but prétendument miraculeux, celui qui nous a déjà dit de respirer par le nez, ne s’est pas présenté, cette année. Il a abusé d’on ne sait trop quoi et il doit s’en remettre. Méchante tuile.

Le centre qui se chargeait des meilleurs adversaires, Philip Danault, a déguerpi pour le magot à LA.

ET LA SUITE

Il y a un gars, un vétéran qui aurait pu se lever, mettre un pied à terre et démontrer que le bateau n’est pas à la dérive, mais ce gars-là s’est dramatiquement écrasé. Jeff Petry connaît les pires moments de sa carrière et il est loin de donner l’exemple.

Dvorak apparaît et disparaît. On ne voit plus Anderson dans ses montées à l’emporte-pièce. Il est évident que Suzuki a trop de poids sur les épaules. Les gardiens de but ont l’air d’enfants abandonnés.  

Imaginez l’ambiance pour des jeunes qui mettent les pieds dans cette chambre. Pensez un instant aux joueurs qui arrivent d’ailleurs dont David Savard qui vient de gagner la coupe dans un club réglé au quart de tour et qui se retrouve dans ce fouillis, dans ce fatras de mensonges à travers les raclées encaissées soir après soir. Il y en a même qui osent dire qu’ils ont bien joué après une gênante dégelée. Une comédie.  

La confiance est totalement dessoufflée. On aurait voulu tuer l’assurance du jeune Romanov, on n’aurait pas mieux fait depuis six mois. On aurait voulu étouffer la hardiesse du jeune Caufield, on n’aurait pas trouvé meilleure recette.

Il n’y a plus d’âme. C’est une déroute comme on n’en a pas vu souvent. Niku et Norlinder, vous n’êtes pas sortis de l’auberge.

CAPITAINE ALORS ?

Quelqu’un peut-il expliquer pourquoi il n’y a pas de capitaine ? Certains diront que ce n’est pas obligatoire. Quand ça va bien peut-être, mais quand on est dans le désarroi, le naufrage, il faut sortir le « c » comme dans « caractère ».  

Peut-être serez-vous surpris, mais Gallagher n’est pas cet homme. Il n’est pas respecté. Ni par ses rivaux ni par les arbitres qui font semblant de ne pas le voir lorsqu’on bûche sur lui à coups de bâton devant le filet.

Conseil aux joueurs. Voulez-vous devenir sympathiques et aimés malgré les échecs ? Travaillez, cibole ! Nous avons de grandes télés et nous vous voyons perdre vos batailles à un contre un, vous impliquer du bout du bâton dans les coins, ne pas vous imposer devant le filet adverse, abandonner votre homme dans votre zone, vous positionner en retard. On le sait quand vous vous poignez le beigne et c’est trop fréquent. Il faut vous réveiller, et ce, à tous les étages. Allô ! 

À tous les partisans, mes condoléances. 

De l’enclave  

  • Jacob Middleton est celui qui « droppe » le plus souvent dans la NHL. Le défenseur des Sharks a déjà cinq bagarres en 13 matches à son actif.
  • 600 000 sangliers sont abattus chaque année en France. En comparaison, 20 000 orignaux ont été enregistrés au ministère québécois de la Faune en 2020.
  • Médaillée d’or aux Jeux olympiques de Montréal en 1976, Tatiana Ovechkin, la mère d’Alexander, qui était membre de l’équipe de basketball d’URSS.
  • Eldrick Woods, le père de Tiger, disait que son fils était moitié Thaï, un quart Chinois, un huitième Blanc, un seizième Amérindien et un seizième Noir. « L’enfant universel », disait sa mère (Thaïlandaise).
  • On a dévoilé les couleurs du Canada au hockey pour les Jeux de Pékin. Affreux ! Je déteste le noir.
  • À Chicago, Marc-André Fleury célèbre ses 37 ans aujourd’hui. Sera-t-il devant le filet ce soir face aux Sharks ?
  • Daniel Savoie, qui incarne Patrice Lemieux, n’est plus un joueur, mais un instructeur. Personnage hilarant sur le web.
  • Centre, 18 ans, et choix de deuxième ronde du CH au dernier repêchage, Riley Kidney roule à un train d’enfer avec le Titan d’Acadie-Bathurst. Trente points en 20 matches. À suivre.
  • Imaginé par Martin brodeur et jillian fréchette, le 3e chandail des Devils du New Jersey est magnifique. Les cinq rayures blanches saluent les numéros retirés de Ken Daneyko, Scott Stevens, Patrik Elias, Scott, Neidermayer et Martin Bodeur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.