/news/society
Navigation

Organismes communautaires: vers une grève de quatre jours en février

Organismes communautaires: vers une grève de quatre jours en février
Photo d'archives Agence QMI, Maxime Deland

Coup d'oeil sur cet article

Quelque 4000 organismes d’action communautaire ont annoncé lundi une grève de quatre jours en février prochain pour réclamer des investissements supplémentaires de 460 M$ par année, alors que le minibudget du gouvernement a laissé le milieu communautaire sur sa faim.

• À lire aussi: Petite enfance: une campagne publicitaire de la CSQ pour défendre ses revendications

• À lire aussi: Entente de principe pour les employés de la SAQ

Outre l’aspect financement, les organismes communautaires, par cette action de protestation, comptent exiger le respect de leur autonomie.

«Le dernier budget, qui ne contenait pratiquement aucune mesure structurante pour le communautaire, a provoqué une onde de colère dans le réseau», a déploré Caroline Toupin, coordonnatrice du Réseau québécois de l’action communautaire autonome et porte-parole de la campagne Engagez-vous pour le communautaire.

Déjà sous-financés, les organismes communautaires sont fragilisés par le manque de main-d’œuvre et l’inflation, poussant certains d’entre eux à abolir plusieurs services offerts à une clientèle souvent vulnérable.

«On n’arrive pas à offrir des salaires compétitifs pour attirer, mais surtout pour retenir du personnel et ça nous place devant des choix déchirants. On a dû couper deux lits en hébergement tout en sachant que des jeunes risquent de rester à la rue ou d’y retourner», a indiqué Johanne Cooper, vice-présidente du Regroupement des Auberges du cœur du Québec et directrice de la Maison Tangente, une maison d’hébergement pour jeunes en situation d’itinérance.

Les organismes communautaires avaient déjà observé un débrayage d’une journée en octobre dernier pour dénoncer leur sous-financement et interpeller Québec à respecter ses engagements.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.