/misc
Navigation

Pas QS, mais pas loin

Pas QS, mais pas loin
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Dominique Anglade a passé un premier test dans un environnement plutôt contrôlé. Son virage « à gauche toute » sème un mélange d’enthousiasme et de scepticisme au sein de ses troupes.

Lors d’une entrevue people samedi pour la faire découvrir davantage aux militants à qui elle s’adressait pour la première fois en personne, l’animatrice Alexandra Diaz l’a qualifiée de « femme parfaite », rien de moins.

La cheffe libérale a aussi obtenu la bénédiction de l’influent organisateur de longue date Ronald Poupart.

Des membres de la garde rapprochée ont veillé à ce qu’il n’y ait pas de notes discordantes dans un congrès généralement monopolisé par l’aile jeunesse. 

L’affaire Marie Montpetit n’a pas entraîné de remise en question du leadership de la cheffe. Le père de l’exclue a crié à l’injustice, mais il était bien seul dans les corridors. 

Un train de résolutions très vertes a été adopté et même l’idée d’une gestion de la santé confiée non plus à un ministre et un ministère, mais à un conseil d’administration indépendant impliquant des utilisateurs du réseau.  

  • Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

Où sont les ex ?

Les anciens élus libéraux se comptaient sur les doigts d’une seule main, malgré la longue tradition du parti.

Beaucoup ont quitté le navire depuis 2018. 

Un des rares qui étaient présents confiait sa peine de voir le parti en si mauvaise posture. 

« L’environnement est une préoccupation, c’est sûr, mais il ne faut pas oublier l’économie, et regagner le cœur du peuple francophone », résumait-il.

Effet sur l’électorat

Parce que le grand défi du PLQ, il est là. Reconquérir des régions.

Dans le caucus actuel, certains étaient franchement emballés par le rêve d’une nationalisation de l’hydrogène vert.

Un membre était par contre plutôt perplexe quant à l’impact sur l’électorat. « Est-ce que ça va émoustiller ? Je me le demande ».

Chose certaine, le virage à gauche est prononcé. Tellement, qu’un élu croisé sur place a badiné : « Nous ne sommes pas QS... pas encore ! »