/world/usa
Navigation

Trump, Clinton et le prince Andrew parmi les passagers de Jeffrey Epstein

Trump, Clinton et le prince Andrew parmi les passagers de Jeffrey Epstein
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-pilote de Jeffrey Epstein a témoigné mardi au procès de Ghislaine Maxwell avoir déjà transporté des personnalités connues comme les ex-présidents américains Bill Clinton et Donald Trump, le prince Andrew et l’acteur Kevin Spacey, entre autres.

• À lire aussi: Le procès de Ghislaine Maxwell, «rabatteuse» présumée d'Epstein, s'est ouvert à New York

• À lire aussi: Crimes sexuels : procès de Ghislaine Maxwell, ex-compagne du défunt milliardaire américain Epstein

Larry Visoski a également identifié Robert F. Kennedy Jr. comme passager de M. Epstein, mais a dit n’avoir aucun souvenir d’avoir été aux commandes de l’avion lorsqu’il était à bord.

M. Visoski, qui a été à l’emploi de l’homme d’affaires pendant près de 30 ans, est le premier témoin appelé à la barre au procès pour trafic sexuel de Ghislaine Maxwell.

Devant une cour fédérale de Manhattan, l'ancienne mondaine Ghislaine Maxwell, 59 ans, comparaît depuis lundi pour avoir recruté des jeunes filles mineures de 1994 à 2004 et les avoir mis à disposition à des fins sexuelles d'Epstein.

  • Écoutez la chronique d’Alexandre Moranville-Ouellet, recherchiste à QUB radio et animateur du balado Ce n’est qu’une théorie

Elle se dit innocente et plaide non coupable des six chefs d'accusation.

Le financier, avec lequel elle avait eu une relation et dont elle était l'une des principales collaboratrices, s'était suicidé en prison à l'été 2019 avant d'être jugé.

En plus de confirmer la présence de ces personnalités à bord du «jet» privé de Jeffrey Epstein, M. Visoski a indiqué que la porte de la cabine du pilote était toujours fermée durant les vols, faisant en sorte qu’il était impossible pour lui de voir ce qui se passait dans l’avion, rapporte le New York Times.

M. Visoski a toutefois mentionné que la porte de la cabine n’était pas fermée à la demande de Jeffrey Epstein.

D’abord embauché par M. Epstein en 1991, Larry Visoski a raconté que l’homme d’affaires avait à l’époque un avion de marque Gulfstream avec des bancs en cuir et un tapis bourgogne.

En 2001, Jeffrey Epstein a fait l’acquisition d’un Boeing 727, un appareil plus gros que celui qu’il possédait avant. Ce dernier avait différents compartiments, dont une cuisine et une pièce qu’il surnommait la «Round Room» dans laquelle se trouvait un sofa en forme de beigne.

La porte de cette pièce était également toujours fermée se souvient l’ex-pilote.

Larry Visoski a poursuivi son témoignage en mentionnant que Jeffrey Epstein lui présentait à l’occasion ses invités lorsqu’ils montaient à bord de l’appareil, ajoute le New York Times. Parmi ceux-ci figurait une jeune femme identifiée par la cour comme étant la chanteuse Jane. L’ex-pilote du millionnaire l’a décrite comme «une femme mature avec des perçages et qui portait de la poudre bleue sur ses yeux». 

Le procureur de la Couronne a présenté Jane comme l’une des accusatrices mineures de Ghislaine Maxwell. Il est fort probable qu’elle témoigne lors du procès, indique le média new-yorkais.

Lors de son contre-interrogatoire, Larry Visoski a affirmé n’avoir «jamais vu aucune activité sexuelle» sur l’avion. Lorsqu’on lui a demandé s’il avait déjà vu des actes sexuels impliquant des filles d’âge mineur, il a répondu «certainement pas».

Selon M. Visoski, Ghislaine Maxwell était la «numéro deux» de Jeffrey Epstein, qui se chargeait souvent de planifier des vols. La fille du magnat de la presse, Robert Maxwell, mort en 1991, est notamment poursuivie pour trafic sexuel de mineure et encourt la prison à vie au terme d'un procès qui doit durer six semaines. 

- Avec Agence France-Presse

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.