/news/health
Navigation

Des formations accélérées pour soutenir le réseau de la santé

Coup d'oeil sur cet article

Québec met sur pied deux formations accélérées afin d’aider le réseau de la santé à se relever de la pénurie de main-d’œuvre et de fournir du soutien aux infirmières. D’alléchantes bourses seront aussi offertes à celles et ceux qui s’inscriront rapidement.

• À lire aussi: Dubé refuse de soutenir les rassemblements de 20 personnes à Noël

• À lire aussi: 475$ par semaine pour étudier dans des secteurs où il y a pénurie

À l’image de la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires (PAB) en CHSLD, le gouvernement s’attaque maintenant à l’administration hospitalière.      

Le gouvernement cherche à trouver 3000 agents administratifs en soutien aux secteurs cliniques. Une toute nouvelle formation est ainsi mise sur pied pour que ces agents puissent remplir de la paperasse et libérer les infirmières de cette lourdeur.  

Un total de 3500 bourses de 4000$ seront remises par le ministère de la Santé et des Services sociaux aux étudiants qui s’y inscriront, soit un investissement total de 14 M$.  

Il s’agit d’une attestation d’études professionnelles d’une durée de 275 heures. Le ministre Dubé estime que, dès janvier, les premiers travailleurs seront en action.  

20 000$ aux auxiliaires

Il sera également moins long de former les infirmières et infirmiers auxiliaires. La nouvelle formation sera de 14 mois au lieu de 22. Elle vise à former 2000 infirmières et infirmiers auxiliaires qui la commenceront en janvier 2022.  

«On est à la recherche de solutions et on en a trouvé, on en a créé, des solutions», a indiqué le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. 

Pourquoi maintenant? «Il y avait une négociation à faire avec les ordres professionnels, qui était importante. Ça, c'est une chose importante. Ça s'est fait », a précisé le ministre de la Santé Christian Dubé. 

Encore une fois, la formation sera accompagnée de 2400 bourses d’études de 20 000$. 

«Un peu comme on avait demandé aux PAB, mais comme c'est un programme de deux ans, bien, on va demander un engagement de deux ans pour mériter la bourse », a expliqué le ministre Dubé.  

Après l’expérience du programme PAB, le gouvernement observe parfois des échecs et des désistements. Ainsi, Québec a prévu, pour les deux formations, un peu plus d’inscriptions et de bourses que les besoins estimés.  

Objectifs de placement des agents administratifs  

  • 300 pour les urgences;  
  • 582 pour les CHSLD et le soutien à domicile;  
  • 816 pour les secteurs de la santé mentale et de la jeunesse;  
  • 1302 dans les autres missions hospitalières, selon les besoins.   

À VOIR AUSSI