/news/currentevents
Navigation

[EN IMAGES] Interventions violentes: les images compromettantes s’additionnent au SPVQ

Une troisième vidéo sera analysée, confirme la direction de la police

Coup d'oeil sur cet article

Les images d’interventions discutables s’accumulent au SPVQ alors qu’une troisième vidéo impliquant un agent déjà suspendu fera partie du processus d’enquête de la direction. Et au moins une autre vidéo pourrait s’ajouter prochainement, selon nos informations.

• À lire aussi: Intervention violente du SPVQ au Portofino: le Commissaire à la déontologie se penche aussi sur le dossier

• À lire aussi: Marchand troublé par le cumul d'incidents violents impliquant la police 

Cette troisième vidéo, qui n’est pas datée, mais qui semble se dérouler il y a quelques semaines, montre un agent menacer un homme avec son poivre de Cayenne.

« Veux-tu que je te gaze mon ostie ? » insiste le policier à l’endroit de l’individu, quelques secondes avant de le pousser violemment contre une autopatrouille du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

La courte vidéo n’offre aucun contexte de l’intervention, mais a été largement partagée sur les réseaux sociaux à la suite de la publication des images de deux premières interventions controversées au Dagobert et au Portofino.

L’escouade GRIPP, formée pour intervenir dans les bars, serait encore impliquée.

La direction du SPVQ a confirmé mercredi avoir été mise « au courant du contenu de la vidéo » depuis les événements du week-end.

« Cette nouvelle vidéo fait partie de l’enquête », affirme Sandra Dion, porte-parole.   

  • Écoutez l'entrevue avec Geneviève Guilbault, Vice-Première Ministre et ministre de la sécurité publique sur QUB radio :    

Autre vidéo à venir ?

Ces images ne montrent qu’un seul agent impliqué directement dans l’altercation. Ce dernier est déjà sous le coup d’une suspension, confirme la direction.

« Ce que je peux vous confirmer, c’est que ce policier fait partie des cinq qui ont été suspendus », affirme Sandra Dion, à propos des sanctions avec solde découlant du premier événement, soit l’arrestation violente d’un jeune homme noir dans la nuit de vendredi à samedi sur Grande Allée.

Selon des informations obtenues par Le Journal, l’agent en question serait impliqué dans les trois affaires qui ont été médiatisées depuis le week-end et le serait potentiellement dans une quatrième.

Des enquêteurs du SPVQ doivent rencontrer aujourd’hui des personnes qui auraient été impliquées dans une autre interpellation violente, cette fois-ci en octobre. Des vidéos de cette autre intervention existent, selon des sources, et seront remises pour analyse.   

  • Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec Bruno Marchand, maire de Québec, sur QUB radio:    

Arrogant, mais pas agressif

D’autre part, la vidéo complète de l’intervention des agents du GRIPP au Portofino vendredi soir dernier a été dévoilée.

Les images montrent l’homme impliqué discuter de façon animée avec les policiers, mais sans tenter d’agresser ceux-ci.

Jean-Philippe St-Laurent peut y sembler arrogant par moment, mais la vidéo ne le montre pas bousculer les agents.

On voit à un certain moment qu’il est encerclé et qu’il tombe à la renverse sur une banquette. Couché sur le dos, il invective les agents en les pointant du doigt, sans toutefois les toucher. Un agent le projette alors au sol, où il est roué de coups.

« À un moment, je me suis demandé s’ils allaient me tuer là. Je me faisais rouer de coups et tu ne sais pas quand ça va arrêter », confiait au Journal M. St-Laurent mardi.  

À VOIR AUSSI