/news/coronavirus
Navigation

Passeport vaccinal: le long combat d’une vaccinée qui a eu la COVID

Coup d'oeil sur cet article

Atteinte de la COVID-19 en avril 2020 et vaccinée d'une seule dose parce qu’elle a fait une réaction allergique, une femme a dû se battre bec et ongles pour avoir enfin son passeport vaccinal.

Même si elle a contracté la maladie, Isabelle Raymond n’a jamais fait de test de dépistage pour confirmer sa positivité au virus. À l’époque, il fallait se rendre à l’hôpital pour passer un test, mais elle n’a jamais eu besoin de s’y rendre.

Mme Raymond a eu les symptômes typiques de la maladie et a dû s’isoler chez elle durant 14 jours. La Santé publique l’appelait pour vérifier son état de santé dans cette période. 

Quand la vaccination s’est mise en branle au Québec, Isabelle Raymond est allée chercher sa première dose. Elle a eu une réaction allergique, ce qui l'a empêchée de recevoir une deuxième injection. Or, Québec refusait de lui donner son passeport vaccinal. 

«Ma docteure a dit qu’il fallait prouver qu’il y avait quelque chose dans le vaccin auquel j’étais allergique. Mais là je pensais à ça, il y a plein de gens qui ont la COVID, qui ont été testés, qui ont eu un vaccin et qui ont eu le passeport. Moi aussi je veux avoir le privilège d’avoir mon passeport vaccinal», explique Isabelle Raymond.

Pour prouver qu’elle avait bel et bien été infectée par le virus, elle est allée faire un test sérologique qui a confirmé qu’elle avait eu la maladie. Elle a dû débourser 150$ pour sa prise de sang.

«Mais la Santé publique dit que cette preuve-là n’est pas bonne. D’un côté elle est approuvée par Santé Canada, puis tu ne peux pas faire d’anticorps naturels si tu n’as pas eu la COVID. C’est comme pas logique», poursuit-elle.

Toutefois, Isabelle Raymond n’a jamais pu prouver avec certitude que les cloques et les ecchymoses étaient effectivement dues à une allergie au vaccin. Elle affirme toutefois n’avoir «jamais eu un problème de peau avant».

Ce n’est que mercredi soir que Mme Raymond a finalement appris qu’elle pourrait avoir son passeport vaccinal.

Si son acharnement en a valu la peine, Isabelle Raymond a mis de nombreuses heures à faire une panoplie de démarches pour finalement obtenir gain de cause.

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres